Des ingénieurs avec du talent à revendre

M. Yves Choinière, président-fondateur, au centre, et M. Christian Lemay, ingénieur associé, à l'extrême droite

À l’occasion du 17e Congrès mondial de la commission de l’ingénierie de l’agriculture et des biosystèmes, la Société canadienne de génie agroalimentaire, de la bioingénérie et de l’environnement (SCGAB) a rendu hommage aux lauréats d’une dizaine de prix prestigieux. Quatre membres de l’Association des ingénieurs en agroenvironnement du Québec (AIAQ) ont raflé les prix parmi les plus enviés.

Le Prix Maple Leaf est le prix le plus prestigieux. Ce prix souligne le leadership d’un membre dans l’exercice de sa profession ainsi que ses qualités personnelles  et ses habiletés sociales. C’est à l’unanimité que Clément Vigneault, Ph.D., ing, a été choisi par les membres du comité de sélection. Sa contribution exceptionnelle dans le domaine post-récolte des produits horticoles ne l’empêche pas d’exceller en dehors de sa profession tout en pratiquant et en enseignant le canotage en eau vive et la sécurité en rivière. M. Vigneault est chercheur à Agriculture et Agroalimentaire Canada. Il enseigne à l’université McGill et à l’Unicamp au Brésil. De plus, il est producteur acéricole.

Le Prix John Turnbull souligne l’apport remarquable d’un membre de la SCGAB dans l’industrie,  l’enseignement,  la recherche ou la vulgarisation dans le domaine des structures. Le comité de sélection a reconnu la contribution exceptionnelle de M. Stéphane Godbout, Ph.D., ing. , P. Eng., agr., en ingénierie des bâtiments et en gestion des déchets agroalimentaires par ses activités de recherche et de formation. M. Godbout a contribué à bonifier le Code de construction des bâtiments agricoles et à l’établissement du guide québécois pour la conception des réservoirs. Il se consacre à la recherche et à ses applications pour la gestion des lisiers, à la validation de techniques de séparation aux bâtiments ainsi qu’aux bilans massiques. Il a contribué à l’installation d’un laboratoire d’essai comprenant douze chambres expérimentales pour l’étude des techniques de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Il se consacre à la supervision d’étudiants gradués comme professeur associé à l’université Laval. M. Godbout se démarque par son  enthousiasme et son implication dans tout ce qu’il entreprend.

Le Prix industriel a été crée en 1999 pour souligner la contribution d’une entreprise au génie agroalimentaire et biologique. Les consultants Yves Choinière inc. se sont mérité ce prix pour leur importante contribution à l’ingénierie agricole appliquée au développement des bâtiments d’élevage, à l’entreposage des produits de la ferme et à l’édification des structures facilitant la protection de l’environnement. Cette firme est un des chefs de file de l’utilisation de concepts novateurs dans le domaine des installations d’élevage. M. Yves Choinière, M. Sc. A., ing. ,  P. Eng., agr., son président, accorde beaucoup d’importance au transfert des connaissances et à la formation des jeunes ingénieurs.

Le Prix Jim Beamish a été attribué à M. Robert Lagacé, Ph. D., ing. et agr.,  qui œuvre dans le domaine du génie de la gestion de l’eau, notamment en drainage souterrain. Il a participé à la certification des entreprises québécoises en drainage souterrain. Son action se démarque par ses nombreuses interventions pour promouvoir le rôle de l’ingénieur en agriculture tout en participant à la définition de ce rôle. Pour ce faire, en plus de participer aux instances de l’Ordre des ingénieurs du Québec, il a organisé de nombreux colloques et ateliers. Il est professeur à l’université Laval depuis 1975. En plus de ses tâches de professeur,  il y a occupé de nombreux postes administratifs tout en participant au développement du nouveau programme de génie des eaux. Cette dernière réalisation est exceptionnelle et laissera aux générations futures une trace indélébile du travail du professeur Lagacé.

Félicitations aux récipiendaires! Source d’inspiration pour les jeunes, ces quatre grands québécois sont la preuve vivante de nos aptitudes en ingénierie agroalimentaire ainsi que de la qualité de la recherche et de la formation présentes au Québec.

Source : CSBE/SCGAB 2010 Annual Awards/Hommage aux lauréats Document remis à l’occasion du 17e Congrès mondial de la CIGR

à propos de l'auteur

Éditeur et rédacteur en chef

Yvon Therien

Yvon Thérien est agronome et éditeur et rédacteur en chef au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires