Des résultats de laboratoire confirment que la viande de porc parée est maigre

Ottawa (Ontario), le 25 janvier 2000 – « Des résultats de laboratoire ont confirmé que les coupes de viande de porc parées sont maigres », a annoncé Carol Dombrow, diététiste et conseillère en nutrition du programme Visez santés de la Fondation des maladies du coeur du Canada.







« Nous sommes très fiers que le programme reconnaisse les progrès réalisés par les producteurs de porc au niveau de la sélection des races et de la surveillance de l’alimentation animale. »


« Dans le cadre du programme Visez santés, programme d’information sur les aliments, des échantillons de coupes de viande de porc parées ont été recueillis de façon aléatoire dans les épiceries et ont été analysés afin d’en déterminer la teneur en matières grasses. Selon les résultats obtenus, les coupes de porc analysées contenaient moins de 10 p. 100 de matières grasses. »

« Le processus d’analyse aléatoire continu est une composante intégrante du programme Visez santés, a déclaré Doug MacQuarrie. directeur général du programme Visez santés. Ce processus permet d’assurer l’intégrité du programme et de valider les caractéristiques des aliments étudiés. »

Les consommateurs peuvent recevoir l’assurance que la Fondation des maladies du cour du Canada vérifie la teneur en éléments nutritifs de tous les aliments admis au programme pour s’assurer qu’ils sont conformes aux objectifs de la politique en matière de santé publique, comme réduire la teneur en matières grasses et augmenter la teneur en fibres de la diète.

Comme l’explique Mme Dombrow, « Toutes les coupes de viande de porc parées, à l’exception des côtes, répondent aux critères de viande maigre. C’est-à-dire, qu’elles contiennent moins de 10 p. 100 de matières grasses. Certaines coupes, comme le filet de porc et la cuisse, intérieur de ronde, peuvent même être étiquetées ” extra maigre ” car elles contiennent moins de 7,5 p. 100 de matières grasses. »

« Nous sommes très fiers que le programme reconnaisse les progrès réalisés par les producteurs de porc au niveau de la sélection des races et de la surveillance de l’alimentation animale de manière à réduire de façon importante la teneur en matières grasses du porc, a indiqué Edouard Asnong, président du Conseil canadien du porc. Le programme Visez santés a permis qu’une tierce partie vérifie que le porc est une viande maigre. »

« La partie la plus excitante de cette initiative est peut-être que les consommateurs découvriront qu’il est agréable de s’alimenter sainement. Le porc est un bon exemple d’aliment pour lequel le goût n’a pas été sacrifié pour favoriser une bonne nutrition », fait remarquer M. Asnong. Pour obtenir une brochure sur le programme Visez santés contenant des recettes à base de viande de porc maigre, communiquez avec votre bureau provincial de promotion du porc. Il est possible d’obtenir des renseignements supplémentaires sur le programme Visez santés au site Web suivant : www.healthcheck.org.

Le mois de février, c’est le mois du coeur. C’est un mois important pour la Fondation des maladies du coeur du Canada car il lui permet de sensibiliser davantage le public et d’entreprendre des activités de levée de fonds. Le mois de février est également très important pour l’industrie de la viande. Il marque le Mois du porc canadien qui vise à souligner le goût et la nature versatile du porc dans les cuisines du monde entier.

« La participation de l’industrie canadienne du porc au programme Visez santés et le Mois du porc canadien représentent des initiatives très importantes et très positives pour notre industrie », a déclaré M. Asnong, éleveur de porcs de Pike River, au Québec.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil canadien du porc (CCP)

http://www.canpork.ca/

Programme Visez Santé

http://www.healthcheck.org

Commentaires