Deux initiatives pour le Canada rural

Magog-Orford (Québec), le 28 avril 2000 – Andy Mitchell, a présenté le 28 avril le rapport d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) intitulé La santé de notre eau, et a annoncé la nomination de nouveaux membres au Comité consultatif du Ministre sur les coopératives.







« L’agriculture durable ne peut devenir réalité que si nous gérons judicieusement nos ressources en eau. »


M. Mitchell, secrétaire d’État au Développement rural et à l’Initiative fédérale de développement économique dans le Nord de l’Ontario, a fait ces annonces au cours d’une conférence de presse à la Conférence rurale nationale du gouvernement du Canada qui a lieu à Magog-Orford, au Québec.

« Il s’agit de bonnes nouvelles pour les collectivités rurales et éloignées du Canada, a affirmé M. Mitchell. Ces initiatives vont dans le sens de certaines des priorités cernées par les citoyens ruraux au cours du Dialogue rural, à savoir renforcer les capacités communautaires et mettre l’accent sur le leadership et l’acquisition de compétences en milieu rural. »

« Ces annonces démontrent que le gouvernement du Canada est déterminé à assurer le bien-être des collectivités rurales et éloignées du Canada », a pour sa part souligné le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief.

Le rapport La santé de notre eau d’AAC vise à promouvoir la viabilité des ressources en eau du Canada rural. Il donne un aperçu des données permettant d’évaluer la salubrité de l’eau dans les régions rurales canadiennes et fait partie d’une série de publications d’AAC portant sur l’interaction entre l’agriculture et l’éventail de ressources naturelles du pays.

« L’agriculture durable ne peut devenir réalité que si nous gérons judicieusement nos ressources en eau. La qualité de l’eau est d’ailleurs l’une des grandes préoccupations environnementales du Canada, surtout dans les régions rurales, a expliqué M. Mitchell. Le secteur agricole a relevé le défi en adoptant des mesures volontaires et en modifiant ses pratiques de gestion. En outre, le rapport aide à cerner les problèmes qui restent à régler et les mesures que devront prendre le secteur, le gouvernement et les Canadiens. »

Le Comité consultatif du Ministre sur les coopératives se compose de 17 membres du mouvement coopératif canadien et représente les intérêts des coopératives de l’ensemble du pays. Il a pour mandat de conseiller M. Mitchell sur les politiques et les autres questions importantes touchant les coopératives, et de jouer un rôle de rétroaction. M. Mitchell s’est vu confier la responsabilité des relations avec le secteur des coopératives.

« Les intervenants du mouvement coopératif attendaient avec impatience les nouvelles nominations au Comité consultatif du Ministre sur les coopératives, a signalé M. Mitchell. J’ai hâte d’entendre les recommandations des nouveaux membres sur les façons dont le gouvernement et le secteur des coopératives peuvent collaborer afin d’améliorer la qualité de vie de tous les Canadiens. »

Document d’information

Comité consultatif duMinistre sur les coopératives : http://aceis.agr.ca/cb/news/n00428cf.html

Rapport La santé de l’eau : http://aceis.agr.ca/cb/news/n00428bf.html

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires