Deuxième volet du Programme d’expansion du marché de l’éthanol

Ottawa (Ontario), 6 décembre 2004 – Le gouvernement du Canada a invité l’industrie à présenter des propositions au titre du deuxième volet du Programme d’expansion du marché de l’éthanol, qui permettra d’investir au total 27,5 millions de dollars dans la construction ou l’agrandissement d’usines de production d’éthanol-carburant.

Assorti d’un budget global de 100 millions de dollars, le Programme d’expansion du marché de l’éthanol a été annoncé en octobre 2003 dans le cadre d’un plan canadien sur les changements climatiques qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES). Il s’inscrit dans une vaste stratégie pour les carburants renouvelables, qui comprend une aide à la recherche et au développement, des exemptions de taxes d’accise fédérales sur les carburants et des activités de sensibilisation des consommateurs.

Le premier volet offrait au total 72 millions de dollars pour la construction de six usines de production d’éthanol au Canada. Ces usines, qui représenteront un investissement total de plus de 450 millions de dollars, devraient produire annuellement 650 millions de litres d’éthanol-carburant, ce qui fera plus que quadrupler la production canadienne. S’y ajoutera l’éthanol produit grâce aux projets financés dans le deuxième volet du Programme.

« Les nouvelles usines canadiennes de production d’éthanol financées par le Programme nous aideront à réduire les émissions de GES imputables au transport et créeront de nouvelles perspectives économiques, a déclaré l’honorable R. John Efford, ministre des Ressources naturelles du Canada. La promotion des énergies propres et renouvelables et de l’efficacité énergétique contribuera à assurer un avenir durable aux Canadiens et Canadiennes et fera beaucoup pour aider notre pays à relever le défi que constituent les changements climatiques.»

L’éthanol est un carburant renouvelable dérivé de céréales ou d’autres végétaux. L’utilisation d’essence contenant de l’éthanol est une façon de réduire les émissions de GES et de contrer les changements climatiques. Or, tous les véhicules à essence fabriqués depuis les années 1980 peuvent rouler avec de l’essence contenant jusqu’à 10 % d’éthanol, et plus de 1 000 stations d’essence vendent aujourd’hui ce mélange au Canada.

« Les initiatives soutenues par le premier volet du Programme ont connu un succès fort encourageant. Nous prévoyons que celles du deuxième volet contribueront à la croissance économique des régions rurales, ouvriront de nouveaux débouchés pour nos agriculteurs et accroîtront l’utilisation de l’énergie renouvelable au Canada », a avancé l’honorable Andy Mitchell, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada.

Le Programme d’expansion du marché de l’éthanol augmentera la capacité de production d’éthanol-carburant au Canada. En plus d’appuyer les programmes en vigueur ou proposés relativement au contenu d’éthanol dans l’essence, cette capacité accrue marque un pas important vers la réalisation de l’objectif du gouvernement du Canada de porter à au moins 35 %, d’ici 2010, la part du marché canadien de l’essence contenant 10 % d’éthanol.

Les projets du Programme d’expansion du marché de l’éthanol sont choisis par voie concurrentielle, en fonction de leur rapport efficacité-coût pour accroître la production d’éthanol-carburant au Canada et réduire les émissions de GES. Les exigences relatives à la soumission de propositions ainsi que les critères d’admissibilité et d’évaluation pour le deuxième volet du Programme sont décrits dans l’appel de propositions. Les soumissionnaires ont jusqu’au 22 février 2005 pour présenter une proposition.

Pour un exemplaire de l’appel de propositions du deuxième volet ou pour de plus amples renseignements sur le Programme, prière de consulter le site www.carburants.gc.ca.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ressources naturelles Canada
http://www.rncan.gc.ca/

Commentaires