Discussions sur des questions rurales

Ottawa (Ontario), 22 juillet 2003 – L’honorable Andy Mitchell, secrétaire d’État (Développement rural) (Initiative de développement économique dans le Nord de l’Ontario), animera des discussions en table ronde dans l’ensemble du Canada au cours des mois prochains. La première séance se tiendra à Peterborough (Ontario), le 24 juillet.

Ces discussions en table ronde s’inscrivent dans le Dialogue rural, une initiative qui permet aux Canadiens des régions rurales, des régions éloignées et des régions nordiques de tenir un dialogue avec le gouvernement du Canada sur les possibilités, les difficultés et les défis qui les concernent. Depuis 1998, grâce au Dialogue rural, 16 000 Canadiens ont saisi l’occasion d’aider le gouvernement à comprendre les questions locales et régionales et à réagir à ces questions. Cette interaction a contribué à orienter le programme du gouvernement du Canada pour le Canada rural.

« Il importe d’observer comment les collectivités bénéficient des changements qui touchent le Canada rural, a fait savoir M. Mitchell. Il est important de prendre part au processus qui recensera les priorités que le gouvernement du Canada appuiera pour aider les collectivités à s’adapter à ces changements. »

Les discussions en table ronde compléteront les activités de dialogue qui se sont tenues antérieurement, notamment les conférences régionales, les deux conférences nationales (Magog-Oxford, au Québec, en 2000 et Charlottetown, Î.-P.-É., en 2002), les cinq réunions publiques tenues récemment et la première Conférence nationale de la jeunesse rurale qui s’est tenue en avril, à Orillia (Ontario).

« Le Canada des régions rurales est confronté à des difficultés qui nécessitent des solutions particulières et parfois novatrices, a ajouté M. Mitchell. Ces solutions se trouvent au sein des collectivités. C’est pourquoi j’attends avec impatience de parler directement aux Canadiens des régions rurales et de m’entretenir avec eux de leurs priorités et de leurs idées. »

Les principaux sujets de discussion à l’occasion de ces tables rondes porteront sur le renforcement des capacités des collectivités, la jeunesse, l’infrastructure et l’entrepreneurship. On sollicitera la participation de représentants d’organismes de développement économique ruraux et urbains, d’entreprises, d’universités et de collèges, de coopératives, des Premières nations et de cercles de jeunes.

Commentaires