Diversification des activités du consortium Gaspé Cured

Anse-à-Beaufils (Québec), 4 juillet 2001 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, a annoncé, en compagnie du député de Gaspé, M. Guy Lelièvre, une aide financière de 635 000 $ à l’entreprise Les fumoirs Gaspé Cured inc. pour l’implantation de fumoirs à hareng à Cap-d’Espoir. Cette annonce s’inscrit dans la Stratégie de développement économique des régions ressources et dans le cadre de la Phase II de la Relance de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine dont un des axes prioritaires est la 2e et 3e transformation des ressources de la région.

Le projet, dont le coût total est évalué à 1 705 859 $, consiste à rénover l’usine en place et à construire un bâtiment pour abriter des fumoirs afin de produire annuellement 2,5 millions de livres de hareng fumé. En plus du débouché additionnel ainsi offert aux pêcheurs de la région, une soixantaine d’emplois seront créés en usine.

« Ce projet vient appuyer les efforts mis de l’avant par les industriels de la région qui, suite au moratoire sur le poisson de fond ont dû diversifier leurs activités. Ce virage de la diversification entrepris depuis quelques années se poursuit aujourd’hui grâce aux initiatives des intervenants locaux et à l’appui du gouvernement du Québec », a déclaré M. Arseneau.

L’aide gouvernementale comprend une contribution de 400 000 $ du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, et de 235 000 $ du ministère des Régions dans le cadre du programme de soutien aux projets économiques, un des principaux instruments de la Relance. Le Centre local de développement de la MRC du Rocher-Percé appuie également le projet avec un prêt de 150 000 $ tandis qu’Emploi-Québec soutiendra les activités de formation des employés.

M. Guy Lelièvre s’est dit heureux de constater que les mesures de la Relance continuent à porter fruit. « Depuis le dernier Budget, ces mesures sont plus nombreuses et dotées de moyens plus puissants afin de répondre encore mieux aux initiatives des Gaspésiennes et des Gaspésiens », a affirmé M. Lelièvre.

L’entreprise s’adjoint, pour une durée de cinq ans, deux maîtres fumeurs spécialistes dans l’utilisation de ce procédé industriel. Ces derniers guideront les promoteurs et les 58 employés, qui seront embauchés pour une période de 40 semaines, dans l’apprentissage et la maîtrise des opérations. Le hareng en filets sera distribué sur le marché des États-Unis et la production de « split », sur les marchés des Antilles, des Caraïbes et de la République Dominicaine.

Le projet de l’entreprise Les fumoirs Gaspé Cured inc. contribuera à la création d’emplois en usine et à la consolidation d’emplois chez les pêcheurs et aides-pêcheurs qui assureront l’approvisionnement en matière première dans deux entreprises membres du Consortium Gaspé Cured enr., soit Poisson Salé Gaspésien et Lelièvre, Lelièvre et Lemoignan.

« Ce projet s’inscrit dans les orientations du Ministère en favorisant la diversification des activités industrielles des entreprises de transformation et le développement de nouveaux marchés par l’introduction de produits à valeur ajoutée. Il rejoint également les objectifs du Réseau pêches et aquaculture Québec en contribuant à la valorisation des espèces sous-exploitées », a conclu le ministre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Poisson Salé Gaspésien

http://membres.tripod.fr/alinec1/index-10.html

Commentaires