Démenti de l’industrie canadienne de l’agriculture concernant le communiqué sur les États-Unis et le Groupe Cairns

Cancun (Mexique), 16 septembre 2003 – Le Canada n’a pas signé la déclaration des dirigeants agricoles des États-Unis et du Groupe Cairns émise samedi dernier lors d’une conférence de presse, à l’occasion des négociations de l’OMC.

Le communiqué de presse, intitulé « USA and Cairns Group Farmers Call fora Big Result » (Les États-Unis et les agriculteurs du Groupe Cairnssouhaitent obtenir d’excellents résultats), énumère tous les groupesagricoles américains qui ont signé le document, mais ne précise pas ceuxdu Groupe Cairns qui l’ont fait, ce qui donne la fausse impression quetous les dirigeants agricoles appartenant au Groupe Cairns ont participéaux discussions et ont signé la déclaration. Or, seulement une poignée des17 pays membres ont participé aux discussions, à savoir l’Argentine, leBrésil, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Chili et l’Afrique du Sud.

« Même si le Canada avait participé à ces discussions de dernière minutequi se sont déroulées tard le soir, il n’aurait pas pu signer le document», explique le président de la Fédération canadienne de l’agriculture, BobFriesen, qui représente les agriculteurs canadiens à la table denégociation du Groupe Cairns. « Dans le communiqué, on lit que ‘nousavons donné notre aval aux propositions faites par les différentsgouvernements des pays membres du Group Cairns en 2002’ – propositions quenotre propre gouvernement canadien ne saurait appuyer. »

Dans le communiqué, on exige aussi que l’ensemble des pays améliorentconsidérablement l’accès aux marchés en respectant un calendrier précis -recommandation que le Canada soutient, mais on poursuit en disant que cesmesures « … doivent inclure de fortes réductions des plafonds tarifaireset une importante expansion des contingents tarifaires », ce qui est unefaçon beaucoup trop simpliste, voire peu efficace, d’améliorer l’accès auxmarchés, en plus d’être contraire à la position canadienne.

Les dirigeants agricoles du Groupe Cairns se sont rencontrésofficiellement plus tôt durant la semaine pour transmettre un simplemessage aux ministres assistant à la réunion de l’OMC à Cancun cettesemaine : le moment est venu de donner suite au mandat de Doha. Le Canadaa signé cette déclaration officielle.

Commentaires