Du maïs américain livré au Japon contaminé par un OGM

Chicago (États-Unis), 1er juin 2005 – Une cargaison de maïs transportée des États-Unis au Japon s’est révélée contaminée par le maïs modifié génétiquement et non encore autorisé Bt-10, indiquent des sources commerciales américaines et européennes.

« Un silo avec 390 tonnes de maïs s’est révélé contenir du Bt-10 », a précisé la source commerciale américaine.

Un responsable japonais, proche des dossiers du commerce agricole, a annoncé à Reuters que son pays allait entreprendre de tester toutes les importations de maïs américain après la découverte du chargement contaminé, qu’il a confirmée.

Il a ajouté que le chargement incriminé avait été découvert le 26 mai.

« Le Bt-10 n’a pas reçu de feu vert au Japon, et nous ne pouvons autoriser l’importation de ce maïs au Japon. A cause de cet incident, nous allons inspecter tous les navires américains important du maïs au Japon », a-t-il poursuivi, tout en précisant que son pays continuerait d’importer du maïs américain.

« Nous savions qu’en raison de la confusion qui a eu lieu aux États-Unis entre 2001 et 2004, il pourrait y avoir de petites quantités de Bt-10 dans le circuit de distribution à l’export », a déclaré quant à lui un porte-parole du groupe agro-chimique suisse Syngenta, qui produit le Bt-10.

« Par conséquent, il est concevable qu’une telle découverte soit aussi faite au Japon », a-t-il ajouté depuis Zurich.

Syngenta avait annoncé en mars dernier que certains de ses lots de graines de maïs avaient été contaminés accidentellement entre 2001 et 2004 par le Bt-10, une variété génétiquement modifée pour résister à un insecte et dont la commercialisation n’a pas été autorisée aux États-Unis ou en Europe.

Le groupe agro-chimique s’est vu infliger une amende de 375.000 dollars.

Selon la source commerciale américaine, le maïs contaminé découvert au Japon devrait être réexpédié aux États-Unis et Syngenta prendra en charge les coûts de transport.

L’Union européenne bloque quant à elle les importations américaines de maïs qui ne présentent pas de certificat de non contamination au Bt-10.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Syngenta
http://www.syngenta.com/

Commentaires