Développement de la production porcine au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Alma (Québec), le 1er septembre 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, s’est joint aux élus du Saguenay-Lac-Saint-Jean pour annoncer leurs intentions respectives quant au développement de la production porcine dans la région.







Les préfets ont exprimé des préoccupations communes quant à la nécessité de faire cohabiter les enjeux économiques, sociaux et environnementaux et ont intégré ces préoccupations à l’intérieur d’un cadre fondé sur le respect mutuel et profitable à tous.


C’est en présence des préfets des Municipalités régionales de comté du Saguenay-Lac-Saint-Jean, du ministre responsable de la région et député de Lac-Saint-Jean, monsieur Jacques Brassard, des députés de Roberval, Benoît Laprise, de Chicoutimi, Stéphane Bédard, de Dubuc, Jacques Côté, du président de la Fédération régionale de l’UPA et du président du Conseil régional de concertation et de développement et du président de Nutrinor, que le ministre Trudel a commenté le processus régional de concertation. « Les partenaires concernés ont déployé des efforts remarquables, au cours des trois derniers mois, afin de trouver un terrain d’entente sur les principes qui les guideront vers le développement concerté de la production porcine de la région », a
indiqué le ministre Trudel.

Cette période a permis aux municipalités régionales de comté de définir un cadre de référence qui réconcilie les droits et intérêts des productrices et producteurs agricoles et ceux de l’ensemble des citoyens de la région. Les préfets ont exprimé des préoccupations communes quant à la nécessité de faire cohabiter les enjeux économiques, sociaux et environnementaux et ont intégré ces préoccupations à l’intérieur d’un cadre fondé sur le respect mutuel et profitable à tous.

De son côté, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation s’est engagé à supporter les mesures appropriées pour concrétiser la réduction des odeurs et la protection de l’environnement. Ces mesures seront complétées par l’implantation de vitrines technologiques, lesquelles constitueront des exemples concrets de production porcine durable confirmant ainsi le statut de région laboratoire de développement durable. Les partenaires ont convenu de la nécessité d’élaborer un plan de développement de l’agroalimentaire au Saguenay-Lac-Saint-Jean qui intégrera les considérations économiques, sociales et environnementales. Le CRCD a accepté de coordonner l’élaboration du plan.

Le ministre a également souligné que l’approche de concertation suivie au Saguenay-Lac-Saint-Jean est un modèle novateur quant à la coexistence harmonieuse des activités agricoles et des activités non agricoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires