Estimations de la production des principales grandes cultures en septembre 2007

Ottawa (Ontario), 4 octobre 2007 – Selon une enquête menée auprès des producteurs des Prairies, la production des principales grandes cultures, sauf le blé de printemps, le canola et le lin, devrait s’améliorer par rapport aux estimations de 2006, à la suite d’augmentations de la superficie récoltée.

Dans l’est du Canada, la production de maïs-grain devrait atteindre un sommet en Ontario et au Québec, en dépit de la persistance des conditions de sécheresse.

Les données sont tirées de l’enquête annuelle de septembre menée auprès de 17 000 agriculteurs du 4 au 11 septembre.

Au moment de l’enquête, environ la moitié de la récolte était terminée dans les provinces des Prairies, les régions du sud ayant déclaré les progrès les plus importants. Dans de nombreuses régions du centre et du nord, la récolte avait été retardée par le temps frais et humide.

Au Québec et en Ontario, la répartition inégale des précipitations a continué de nuire aux grandes cultures. Néanmoins, la production de maïs de grande culture devrait toujours atteindre des niveaux record dans les deux provinces, en raison de superficies récoltées supérieures à la moyenne. La production de soya devrait quant à elle diminuer.

On prévoit un net recul de la production de blé, sauf le blé dur
Les agriculteurs des Prairies ont indiqué qu’ils prévoient récolter environ 15,3 millions de tonnes de blé, sauf le blé dur. Cela représenterait un recul de 19,6 %, ou de 3,7 millions de tonnes, par rapport à 2006. La moyenne quinquennale est de 16,3 millions de tonnes.

La superficie récoltée devrait régresser de 16,6 %, et le rendement risque de diminuer de 1,3 boisseau à l’acre pour s’établir à 36,1 boisseaux à l’acre. La moyenne quinquennale du rendement est de 35,1 boisseaux à l’acre.

La production devrait chuter dans les trois provinces des Prairies et demeurer inférieure à leur moyenne quinquennale. Les baisses éventuelles varient entre 23,5 % en Saskatchewan et 15,0 % au Manitoba.

Parallèlement, la production de blé dur devrait augmenter de 8,0 % pour s’établir à environ 3,6 millions de tonnes, soit 268 000 tonnes de plus qu’en 2006. Cela serait le résultat d’un accroissement important de la superficie récoltée, laquelle atteindra 4,8 millions d’acres. Malgré les augmentations de la superficie récoltée, de fortes chutes de rendement risquent de maintenir la production sous la moyenne quinquennale de 4,4 millions de tonnes.

À l’échelon provincial, la production de blé dur devrait augmenter de 8,9 % en Saskatchewan pour s’établir à environ 2,9 millions de tonnes et de 4,3 % en Alberta pour atteindre 685 800 tonnes.

La production d’oléagineux pourrait chuter
La production de canola dans les Prairies pourrait fléchir en 2007, tandis que la production de lin devrait chuter.

Les agriculteurs déclarent que la production de canola pourrait diminuer légèrement de 2,2 % pour se fixer à environ 8,8 millions de tonnes, en raison d’une baisse prévue du rendement de 3,6 boisseaux à l’acre. Le recul de la production pourrait se produire malgré une superficie récoltée record prévue de 14,2 millions d’acres. Le sommet précédent, atteint en 1994, était de 14,1 millions d’acres.

Au Manitoba, la production pourrait chuter pour se fixer à 1,7 million de tonnes, soit 6,8 % de moins qu’en 2006, malgré une superficie récoltée record prévue de 2,8 millions d’acres.

Quant à la Saskatchewan, la production de canola devrait y augmenter de 7,4 % pour s’établir à 4,0 millions de tonnes, à la suite d’un accroissement de la superficie récoltée, laquelle s’est chiffrée à un sommet de 7,1 millions d’acres. Le sommet précédent de 6,6 millions d’acres de la superficie récoltée a été atteint en 1999.

En Alberta, les agriculteurs ont déclaré une réduction éventuelle de 10,0 % de la production de canola, laquelle s’établirait à 3,1 millions de tonnes, à la suite d’une baisse de 8,9 % du rendement, qui s’est situé à 30,7 boisseaux à l’acre. Dans les trois provinces des Prairies, la production devrait rester supérieure à la moyenne quinquennale.

Malgré le temps sec et variable qu’ont connu les Prairies, certains experts indiquent que les nouvelles variétés de graines de canola sont plus résistantes aux conditions défavorables.

La production de lin des Prairies devrait régresser de 36,8 % pour s’établir à 625 400 tonnes, à la suite d’un recul comparable de la superficie récoltée. Il s’agirait de la plus faible estimation de la production déclarée depuis 2004. La production devrait fléchir dans toutes les provinces des Prairies et demeurer inférieure à la moyenne quinquennale correspondante.

À l’échelon provincial, les diminutions variaient entre 34,3 % en Saskatchewan et 47,4 % en Alberta.

On prévoit des accroissements de la production de céréales fourragères dans toutes les provinces des Prairies
La production d’orge, d’avoine et de pois de grande culture devrait augmenter dans les provinces des Prairies cette année, à la suite d’un fort accroissement de la superficie récoltée.

La production d’orge des Prairies devrait bondir pour atteindre des niveaux supérieurs à la moyenne cette année. Il s’agirait du résultat des accroissements de la superficie récoltée estimée à un chiffre supérieur à la moyenne, et d’une récolte moyenne pour l’ensilage.

La production d’orge est estimée à 11,1 millions de tonnes, en hausse de 2,2 millions de tonnes par rapport à 2006, ce qui est bien supérieur à la moyenne quinquennale de 9,7 millions de tonnes. Les rendements (53,8 boisseaux à l’acre) continueront d’être légèrement supérieurs à la moyenne. Les agriculteurs des trois provinces des Prairies prévoient des hausses de production cette année.

La production d’avoine des Prairies devrait faire un bond de 33,0 % et s’établir à 4,5 millions de tonnes, soit une augmentation de 1,1 million de tonnes par rapport à 2006. On attribue cette progression à une amélioration du rendement et à un accroissement de 23,8 % de la superficie récoltée. La moyenne quinquennale de la production s’établit à 2,9 millions de tonnes.

On prévoit des hausses de la production d’avoine dans les trois provinces des Prairies, les hausses variant entre 44,5 % en Saskatchewan et 10,9 % en Alberta. Dans tous les cas, la production pourrait être supérieure à la moyenne quinquennale provinciale.

La production de pois secs de grande culture devrait augmenter de 20,1 % pour atteindre environ 3,0 millions de tonnes, en hausse de 506 000 tonnes. Un fort accroissement de la superficie récoltée menant à un sommet de 3,6 millions d’acres était à l’origine de la hausse. Le niveau record de la production, atteint en 2004, est de 3,1 millions de tonnes.

À l’échelon provincial, les résultats étaient mitigés. Les agriculteurs de la Saskatchewan ont déclaré une augmentation éventuelle de 27,9 % de la production, qui atteindrait 2,4 millions de tonnes, à la suite d’une superficie récoltée record de 2,9 millions d’acres. La superficie record précédente de 2,5 millions d’acres a été enregistrée en 2005.

Par ailleurs, les agriculteurs du Manitoba ont indiqué un ralentissement de 8,0 % de la production, et ceux de l’Alberta ont déclaré un faible fléchissement éventuel de 0,8 %. Ces diminutions étaient le résultat de baisses prévues du rendement.

Une récolte de maïs-grain record, moins de soya prévu en Ontario et au Québec
Les agriculteurs de l’Ontario et du Québec prévoient produire une quantité record de maïs-grain en 2007, malgré les conditions de croissance difficiles auxquelles bon nombre d’entre eux ont été confrontés. Les agriculteurs ont ensemencé des superficies record de maïs-grain ou proches du sommet, principalement aux dépens de la superficie en soya.

Les agriculteurs du Québec pourraient produire une quantité record de 3,7 millions de tonnes de maïs-grain cette année, soit 37,0 % ou 1,0 million de tonnes de plus qu’en 2006. Le sommet précédent de 3,5 millions de tonnes a été atteint en 2003. Les principaux facteurs étaient une augmentation de 17,3 boisseaux à l’acre du rendement prévu, qui atteindrait une quantité proche du sommet de 132,0 boisseaux à l’acre, et une superficie récoltée record de 1,1 million d’acres.

En Ontario, la production de maïs-grain pourrait atteindre un sommet de 6,4 millions de tonnes, en hausse de 8,2 % ou de 482 600 tonnes. Le précédent sommet de 6,0 millions de tonnes a été atteint en 1998. Cette augmentation était le résultat d’un accroissement de 34,2 % de la superficie récoltée, qui s’est établie à environ 2,1 millions d’acres.

La production de soya au Québec et en Ontario devrait régresser. La plus forte baisse a été indiquée par les agriculteurs de l’Ontario, où des conditions météorologiques difficiles devraient réduire les rendements de soya.

Au Québec, la production devrait fléchir de 8,4 % pour s’établir à 490 000 tonnes, à la suite d’une réduction comparable en pourcentage de la superficie récoltée. La moyenne quinquennale de la production de soya du Québec est de 453 000 tonnes.

Les agriculteurs de l’Ontario prévoient une chute de production de 21,4 %, laquelle s’établirait à 2,1 millions de tonnes, par rapport à la production record de 2,7 millions de tonnes enregistrée en 2006. Cette chute serait attribuable à une baisse de 11,3 boisseaux à l’acre du rendement. La moyenne quinquennale de la production est estimée à 2,3 millions de tonnes.

Estimations de septembre de la production
Culture2006Juillet 2007Septembre 20072006 à septembre 2007
 en milliers de tonnesvariation en %
Tout le blé25 26520 32220 641-18,3
Blé de printemps18 61714 09914 318-23,1
Blé dur3 3463 5493 6148,0
Blé d’hiver3 3022 6752 709-18,0
Orge9 57311 84811 82223,5
Maïs-grain8 99010 57310 55517,4
Canola9 0009 2428 864-1,5
Avoine3 8525 0875 00930,0
Pois secs de grande culture2 5202 9533 02420,0
Soya3 4662 8482 785-19,6
Lin989642625-36,8
Total des haricots secs372287257-31,0

La publication Série de rapports sur les grandes cultures : Estimation de septembre de la production des principales grandes cultures, 2007, vol. 86, no 7 (22-002-XIF, gratuite), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires