Exode des jeunes des régions du Québec vers les grands centres

Montréal (Québec), 20 novembre 2001 – Dans le cadre de son 12e Congrès annuel qui a eu lieu à Laval les 23, 24 et 25 novembre sous le thème « Odyssée 2001 – A la conquête de notre espace », le Regroupement des Jeunes gens d’affaires du Québec (RJGAQ) s’est attaqué à la question fort importante de l’exode des jeunes des régions du Québec vers les grands centres.

Dans ce contexte, il appelle les gouvernements à agir d’urgence pour mettre en place les mesures nécessaires et efficaces aux plans de l’exploitation des ressources naturelles, du développement des infrastructures, des nouvelles technologies et du tourisme afin de revitaliser et diversifier les économies régionales. Il invitera également les gouvernements à intervenir au chapitre de l’éducation, de la création d’entreprises et de l’aide à la relève agricole. Au terme de ce Congrès, le RJGAQ entend déposer auprès des intervenants gouvernementaux, un mémoire qui contiendra ses recommandations et des pistes de solution pour favoriser l’enracinement et le retour des jeunes en région.

Pour Yves Lacasse, le Président du RJGAQ, la question de l’exode des jeunes en est une d’importance capitale pour l’avenir du Québec: « Nos membres sont très conscients des difficultés économiques vécues par les régions du Québec et ils sont particulièrement préoccupés par l’impact de ses difficultés sur les jeunes et les générations futures. Le RJGAQ salue les initiatives gouvernementales visant à appuyer le développement régional, mais s’inquiète qu’elles ne soient pas suffisantes. En effet, nous constatons que de plus en plus de jeunes quittent leur région natale pour s’établir dans les grands centres québécois. Les gouvernements doivent agir d’urgence pour mettre en place le contexte nécessaire à favoriser l’enracinement des jeunes en région.

Cela passe par l’implication des jeunes dans les milieux de décision, et par des actions concrètes et innovatrices, tant au plan économique que social, afin de les inciter à y rester et à s’y établir de manière permanente. Dans un contexte de vieillissement de la population québécoise, l’avenir de nos régions et du Québec en dépendent. »

Le ministre délégué à la Recherche, à la Science et à la Technologie, monsieur David Cliche, et le ministre des Régions, et de l’Industrie et du Commerce, monsieur Gilles Baril, s’adresseront aux congressistes dans le cadre de la plénière qui doit avoir lieu le samedi 24 novembre 2001, à compter de 9h00, au Cosmôdome de Laval.

Le Regroupement des Jeunes Gens d’affaires du Québec rassemble plus de 3500 membres, répartis au sein de 10 jeunes chambres de commerce et d’associations de jeunes gens d’affaires provenant des quatre coins du Québec. A ce titre, il est le porte-parole de jeunes entrepreneurs, gens d’affaires et professionnels qui sont les décideurs et la relève du monde des affaires du Québec de demain.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie

http://www.mrst.gouv.qc.ca

Commentaires