FAC aide l’industrie agricole canadienne à croître

Regina (Saskatchewan), 16 juin 2003 – Financement agricole Canada (FAC) aide des milliers d’agriculteurs et d’agri-entrepreneurs canadiens à croître, à diversifier leurs activités et à prospérer.

Le Rapport annuel de FAC pour 2002-2003, rendu public aujourd’hui, indique que la société a approuvé 3,1 milliards de dollars en nouveaux prêts l’année dernière.

« FAC s’est engagée envers la réussite à long terme des agriculteurs et des agri-entrepreneurs canadiens, aussi bien pendant les bonnes années que les mauvaises », affirme John Ryan, président-directeur général de FAC. « L’année dernière, nous avons contribué à la croissance et à l’expansion dans différents domaines et secteurs au Canada. Nous avons aussi aidé nos clients aux prises avec la sécheresse, la baisse des prix des denrées et les maladies à relever ces défis et bien d’autres encore », ajoute-t-il.

Les prêts approuvés ont augmenté dans toutes les régions du pays, faisant passer le portefeuille de FAC à 8,8 milliards de dollars, soit une hausse de 14,2 pour cent par rapport à l’exercice précédent.

« Notre réussite dépend de celle de nos clients. C’est grâce à eux que FAC a enregistré dix exercices consécutifs de croissance de son portefeuille. Il s’agit là d’une belle réalisation compte tenu de l’environnement concurrentiel et en constante évolution dans lequel doivent fonctionner nos clients. »

Pendant l’exercice, FAC a également lancé plusieurs nouveaux produits, services et initiatives. Par exemple, elle a commencé à offrir trois nouvelles options de financement aux agriculteurs débutants qui doivent composer avec un manque de liquidités et de capitaux propres.

FAC a également créé une division de Services commerciaux dont le mandat est de favoriser le perfectionnement des compétences en gestion des affaires dans l’industrie agricole. Pendant sa première année, cette division a coparrainé des ateliers à l’échelle du pays sur la planification des affaires et de la relève, a lancé un prix en planification des affaires pour les étudiants inscrits à un programme d’études en agriculture et fait l’acquisition d’un logiciel de gestion agricole afin d’aider les producteurs à mieux gérer leur exploitation.

Une division de Capital-risque, avec un budget de 50 millions de dollars, a également été mise sur pied afin d’encourager l’offre de ce genre de financement à l’industrie agricole.

FAC est une entreprise autonome qui finance ses activités par l’entremise d’emprunts sur les marchés financiers. En 2002-2003, la société a déclaré un bénéfice de 96,8 millions de dollars. « Pour continuer de servir sa clientèle et l’industrie agricole à long terme, FAC doit demeurer financièrement viable », explique John Ryan. « Tous nos profits sont réinvestis dans la croissance de notre portefeuille de prêts et dans le développement de nouveaux produits et services qui répondent aux besoins de l’industrie », précise-t-il.

FAC sert près de 45 000 clients. Les employés de FAC travaillent dans une centaine de bureaux situés, pour la plupart, en milieu rural canadien et sont reconnus pour leur expertise et leur engagement envers l’agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)
http://www.fcc-sca.ca/

Commentaires