FAC : Ensemble pour améliorer la sécurité en milieu agricole

Regina (Saskatchewan), février 2003 – Financement agricole Canada (FAC) a lancé un nouveau projet afin d’améliorer la sécurité sur les fermes et les sites agricoles partout au pays.

En partenariat avec la Newfoundland Dairyman’s Association et l’Association canadienne de sécurité agricole (ACSA), FAC distribue une série de nouveaux panneaux sur la sécurité en milieu agricole aux agriculteurs et aux agri–entrepreneurs.

Les panneaux, dans les deux langues officielles, mettent en garde contre les dangers les plus répandus en milieu agricole, tels que l’entreposage de produits chimiques utilisés en agriculture ou les aires de travail de la machinerie lourde. Au moyen de couleurs, de symboles et de textes, chaque panneau met en garde contre un danger particulier et indique comment l’éviter. Les panneaux s’adressent à un large public, notamment les enfants, les personnes provenants de différentes cultures et les analphabètes.

« Les visiteurs à la ferme et le personnel d’intervention d’urgence doivent être au courant de la présence et de l’emplacement de dangers potentiels avant que ces derniers ne causent des dommages. Puisque nous avons consulté plusieurs producteurs au sujet de ces panneaux, nous croyons qu’ils seront bien reçus. Voilà ce qu’on peut accomplir avec un peu d’ingéniosité », a déclaré Judy Guernsey, présidente de l’ACSA. Ce projet conjoint est appuyé par le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada par l’entremise du Programme canadien de la sécurité agricole.

Selon Ron Walsh, le coordonnateur de projet de la Newfoundland Dairyman’s Association, l’ensemble de la communauté agricole bénéficie des partenariats formés dans le but d’atteindre un objectif commun. « En uniformisant les panneaux sur la sécurité en milieu agricole à l’échelle nationale, l’industrie a l’occasion de rendre les dangers en milieu agricole immédiatement identifiables », a–t–il dit. Il ajoute qu’il n’y a pas de normes quant à l’identification des dangers potentiels à la ferme et sur les sites agricoles. « J’espère que le projet sera l’élément déclencheur dans l’établissement d’une norme nationale en matière de sécurité sur les fermes canadiennes », a–t–il poursuivi.

« FAC s’est engagée à redonner aux collectivités où vivent et travaillent ses clients. En mettant l’accent sur la sécurité en milieu agricole, FAC espère améliorer la santé des personnes qui travaillent sur les fermes et les agri–entreprises à travers le Canada », a dit John Ryan, président–directeur général de FAC. La société s’est aussi associée à d’autres initiatives de sécurité, notamment la Semaine canadienne de sécurité en milieu agricole, en collaboration avec la Fédération canadienne de l’agriculture, et le programme Premiers soins à la ferme, en collaboration avec l’Ambulance Saint–Jean.

En tant que chef de file du financement agricole au Canada, FAC aide les agriculteurs et les agri–entrepreneurs canadiens à prendre de l’expansion, à diversifier leurs activités et à prospérer. Reconnus pour leur engagement envers l’agriculture, les quelque 900 employés de FAC assurent le service à la clientèle à partir d’un réseau d’une centaine de bureaux, situés principalement dans le secteur rural canadien. FAC a un portefeuille de prêt de sain de 8,6 milliards de dollars. Elle vient de connaître une neuvième année consécutive de croissance de son portefeuille, ce qui témoigne de la réussite de sa clientèle.

Vous trouverez un exemple d’un panneau qui mesure 46 cm X 61 cm. à l’adresse suivante : http://www2.cdn–news.com/database/fax/2000/silof.jpg

Au total, 675 panneaux ont été remis aux bureaux de campagne à travers le pays. Les producteurs qui veulent en obtenir doivent communiquer avec le bureau de FAC de leur région.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ambulance St-Jean
http://www.sja.ca/

Financement agricole Canada (FAC)
http://www.fcc-sca.ca/

Commentaires