Fièvre aphteuse : l’épidémie en passe d’être maîtrisée

Londres (Grande-Bretagne), 3 mai 2001 – Le Premier ministre britannique Tony Blair a déclaré que l’épidémie de fièvre aphteuse en Grande-Bretagne était en passe d’être contenue.

« Nous sommes en passe de maîtriser la maladie (…) mais ce n’est pas encore fini », a déclaré Blair lors d’une conférence de presse à Downing Street.

« La bataille n’est pas terminée mais je pense que nous avons entamé la dernière ligne droite », a ajouté le Premier ministre, précisant que les 15 cas suspects de transmission de la maladie à l’homme s’étaient révélés négatifs.

Le professeur David King, conseiller scientifique du gouvernement, a indiqué que le nombre de nouveaux cas décelés quotidiennement était tombé à huit, contre cinquante au plus fort de l’épidémie.

King s’est dit convaincu que l’épidémie était « totalement maîtrisée. »

Plus de 1500 foyers de fièvre aphteuse ont été découverts à ce jour en Grande-Bretagne, où les autorités ont lancé un programme d’abattage de grande envergure pour lutter contre la propagation de la maladie, extrêmement contagieuse.

Le ministre de l’Agriculture Nick Brown a indiqué que l’épidémie avait atteint son paroxysme à la fin du mois de mars et que le gouvernement souhaitait rester prudent.

« Nous ne pouvons en aucun cas nous considérer comme satisfaits et il est essentiel de rester vigilants », a déclaré Blair.

L’épidémie a contraint le Premier ministre à reporter les élections générales, initialement prévues jeudi, au 7 juin.

Source : Reuters

Commentaires