Fleurir le Québec : municipalités gagnantes dans Chaudières-Appalaches, Saguenay–Lac-Saint-Jean–Nord-du-Québec et Québec

Québec (Québec), le 26 août 2000 – C’est au cours de la première fête régionale du concours « Fleurir le Québec » qu’ont été dévoilés les noms des municipalités gagnantes régionales ainsi que des finalistes nationales pour les régions de Chaudières-Appalaches, Saguenay–Lac-Saint-Jean–Nord-du-Québec secteur est et pour la Capitale nationale, incluant la Communauté urbaine, Charlevoix et Portneuf.

Au cours de cette fête champêtre, qui a eu lieu au Domaine Joly-De Lotbinière, 14 municipalités ont reçu le titre de gagnantes régionales :


  • 5 000 à moins de 10 000 habitants : Saint-Étienne-de-Lauzon (Chaudière-Appalaches), Lac-Beauport (Capitale nationale)
  • 2 000 à moins de 5 000 habitants : Normandin (Saguenay–Lac-Saint-Jean–Nord-du-Québec, secteur est), Saint-Jean-Port-Joli (Chaudière-Appalaches), Boischatel (Capitale nationale)
  • 1 000 à moins de 2 000 habitants : L’Anse-Saint-Jean (Saguenay–Lac-Saint-Jean–Nord-du-Québec, secteur est), Saint-Narcisse-de-Beaurivage (Chaudière-Appalaches), Sainte-Pétronille (Capitale nationale)
  • 500 à moins de 1 000 habitants : Saint-Edmond (Saguenay–Lac-Saint-Jean–Nord-du-Québec, secteur est), Honfleur (Chaudière-Appalaches), Fossambault-sur-le-Lac et Saint-Jean (Capitale nationale)
  • moins de 500 habitants : Sainte-Sabine (Chaudière-Appalaches), Saint-Casimir (Capitale nationale).

De ces municipalités, treize sont finalistes nationales pour l’obtention des lys d’or, d’argent et de bronze, lesquels seront remis lors d’une cérémonie à caractère national qui se tiendra ultérieurement à Québec. Il s’agit des municipalités de Saint-Étienne-de-Lauzon, Lac-Beauport, Normandin, Saint-Jean-Port-Joli, L’Anse-Saint-Jean, Saint-Narcisse-de-Beaurivage, Sainte-Pétronille, Saint-Edmond, Honfleur, Fossambault-sur-le-Lac, Saint-Jean, Sainte-Sabine et Saint-Casimir.

Pour les municipalités comptant plus de 10 000 habitants, il n’y a pas de gagnantes régionales, puisqu’elles sont en compétition uniquement à l’échelle nationale. Les municipalités suivantes sont donc finalistes nationales :


  • 150 000 habitants et plus : Québec (Capitale nationale)
  • 50 000 à moins de 150 000 habitants : Chicoutimi (Saguenay–Lac-Saint-Jean–Nord-du-Québec, secteur est)
  • 25 000 à moins de 50 000 habitants : Alma (Saguenay–Lac-Saint-Jean–Nord-du-Québec, secteur est)
  • 10 000 à moins de 25 000 habitants : La Baie (Saguenay–Lac-Saint-Jean–Nord-du-Québec, secteur est), Saint-Nicolas (Chaudière-Appalaches), Saint-Augustin-de-Desmaures, Sillery et Val-Bélair (Capitale nationale).

Les trois autres fêtes régionales du concours Fleurir le Québec auront lieu au Jardin Daniel-A. Séguin de Saint-Hyacinthe le 27 août, aux Jardins de Métis de Grand Métis, le 3 septembre et au Domaine Mackenzie-King d’Aylmer-Chelsea le 10 septembre prochain.

Rappelons que le concours Fleurir le Québec est l’un des Grands événements du bioalimentaire québécois, lancés par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel. En plus du concours Fleurir le Québec, les Grands événements du bioalimentaire québécois regroupent l’Ordre national du mérite agricole, le Mérite national des pêches et de l’aquiculture, le Mérite national de la restauration et les Journées nationales du goût et des saveurs.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires