France : examen des conséquences de la sécheresse pour l’agriculture et la forêt

Paris (France), 3 septembre 2003 – Une estimation des préjudices causés par la sécheresse à l’agriculture devrait pouvoir être donnée d’ici la fin de l’année et des mesures d’urgence pour la forêt seront annoncées dans les prochains jours a indiqué le ministre de l’Agriculture, Hervé Gaymard.

« Toutes les productions sont touchées », a déclaré le ministre sur France Inter. « La sécheresse s’est insinuée en mai, confirmée en juillet, aggravée en août. Nous continuerons d’être réactifs dans les mois qui viennent: l’élevage a été touché (déficit fourrager), il y a eu de moindres récoltes sur les céréales (maïs, oléoprotéagineux), une surmortalité dans les élevages de volailles et de porcs, et maintenant nous avons des problèmes sur les fruits d’automne », a-t-il dit.

Tout en reconnaissant qu’il était difficile de dire pour l’instant quel serait le coût total des conséquences de la sécheresse sur l’agriculture, M. Gaymard a confirmé qu’il se situerait « sûrement quelque part entre plus de 1 milliard d’euros et 4 milliards d’euros ».

Certaines productions n’ayant pas droit au dispositif de calamités agricoles seront également aidées, a assuré le ministre qui, pour l’avenir, estime qu’il faut « améliorer notre système d’indemnisation et de prise en charge ».

Par ailleurs, Hervé Gaymard annoncera « dans les jours qui viennent », avec la ministre de l’Ecologie Roselyne Bachelot, « un certain nombre de mesures d’urgence pour la forêt ».

« Si on ne fait rien dans les prochaines semaines, on risque d’avoir des drames humains et écologiques qui vont se surajouter aux incendies. Et si on n’a pas une politique à très long terme pour reconstituer cette forêt, on le regrettera amèrement », a expliqué M. Gaymard sur France Inter.

« Biodiversité des forêts, coupe-feu, et système de gestion durable à mettre ou remettre en place » sont autant d’éléments qui figurent dans les « mesures que nous préparons avec Roselyne Bachelot », a-t-il dit.

Source : AFP

Commentaires