France : l’enveloppe de prêts à l’agriculture bonifiée

L’enveloppe de prêts bonifiés à l’agriculture pour 2001 a été fixée à 11,6 milliards de francs pour l’année 2001, contre 11,1 milliards en 2000. Sur ce montant, les prêts bonifiés d’investissement représentent 10,7 milliards de francs, soit une progression de 500 millions de francs par rapport à l’année écoulée. Une enveloppe supérieure d’un milliard de francs par rapport à la consommation effective enregistrée en 2000, permettant une marge de manoeuvre. Deux lignes augmentent de façon significative : les prêts spéciaux à l’élevage, qui passent de 770 millions de francs à 1 milliard et les prêts de modernisation qui augmentent de 4 milliards de francs à 4,2 milliards. Les prêts bonifiés à l’installation (2% en zone défavorisée, 3,5% en zone de plaine) sont stables à 4,5 milliards de francs, malgré le recul des installations enregistré depuis plusieurs années. En 1997, 9000 jeunes se sont installés sur une exploitation, en 1998, 8200, en 1999, ils n’étaient plus que 7000 et en 2000, 6900.

Les taux des prêts bonifiés ont été maintenus entre 2 et 4,5 % comme précédemment, malgré la hausse des taux de marché.

Source : Les Echos

Commentaires