France : les producteurs de lait manifestent contre la baisse des prix

Lyon (France), 18 octobre 2004 – A l’appel de la Confédération paysanne, plusieurs centaines de producteurs de lait ont manifesté en Franche-Comté, en Rhône-Alpes et dans l’Ouest pour dénoncer la baisse de leurs revenus depuis trois ans.

Les manifestants ont entrepris dans la matinée de reprendre dans les laiteries leurs productions, qu’ils devaient distribuer dans des quartiers défavorisés. Ces actions devaient se prolonger toute la journée.

Les producteurs de lait protestent contre la politique imposée, selon eux, par l’industrie agroalimentaire et les pouvoirs publics. Ils demandent une renégociation des accords sur les prix du lait et « une amélioration de la politique européenne de maîtrise et de répartition des productions laitières », précise dans un communiqué la Confédération paysanne.

Selon le syndicat, la baisse de prix – 25 euros de moins par tonne de lait depuis trois ans – équivaut pour une ferme laitière à « 27 jours de production non rémunérés ».

« Parce que nous refusons que le lait qui nous a été payé soit vendu, nous irons reprendre notre bien pour le donner gratuitement à ceux qui en ont le plus besoin », explique la Confédération paysanne dans son communiqué.

Une centaine de producteurs se sont rassemblés devant l’usine de séchage de lait Sofivo de Pontmain, en Mayenne, qui fabrique du lait en poudre. « Nous demandons que la production européenne soit adaptée à la consommation européenne », a dit Gérard Durand, porte-parole de la Confédération en Bretagne.

En Rhône-Alpes, environ 140 agriculteurs ont pénétré dans l’usine Danone de Saint-Just-Chaleyssin (Isère), malgré la présence de gendarmes dans les bâtiments, et ont emporté plusieurs cartons de yaourts.

Les manifestants se sont ensuite rendus dans un quartier défavorisé de Vénissieux, dans la banlieue de Lyon, pour y distribuer ces yaourts. Ils étaient munis d’affichettes proclamant : « Refusons de brader notre lait » ou « Ne nous laissons plus traire ».

« Nous avons récupéré les produits correspondant à notre rémunération », a expliqué Flora Bailly, animatrice de la Confédération paysanne.

En Franche-Comté, à Breurey-les-Faverney (Haute-Saône), une cinquantaine de producteurs ont bloqué deux camions de l’usine de transformation d’Entremont, qui exporte du lait vers l’Allemagne.

« Cette action est symbolique. Nous protestons contre ces exportations car on nous dit que le prix du lait français ne serait pas compétitif par rapport à celui pratiqué en Allemagne », a dit à Reuters Denis Narbey, porte-parole de la Confédération paysanne. « Nous voulons des prix corrects et rémunérateurs et non des aides », a-t-il ajouté.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Confédération paysanne
http://www.confederationpaysanne.fr/

Commentaires