Grains : enfin une remontée

Pour la première fois depuis de nombreuses semaines, les prix des grains ont clôturé vendredi sur une note positive avec un gain net hebdomadaire intéressant.

Fait notoire, cette relance des prix des grains se sera produite malgré un rapport mensuel du USDA qui s’est avéré désavantageux pour le maïs et le blé, bien que favorable au soya.

Pour lire au sujet du rapport du USDA du 12 octobre 2011, cliquez ici.

Il semble que pour la première fois depuis plus d’un mois, une conjoncture de signaux techniques ait confirmé la semaine dernière la fin de la forte tendance baissière amorcée à la fin août.

Sur le contrat à terme de la récolte (décembre 11), le prix du maïs semble avoir atteint un creux définitif la semaine précédente, à 5,7225 $US/boisseau (225 $US/TM). Par la suite, le prix a présenté un important signal positif, notamment le retour et maintien de sa valeur au-dessus de 6 $US/boisseau (236 $US/TM).

Basé sur ces informations, le prochain objectif pour le prix du maïs serait maintenant de parvenu à franchir une résistance bien distincte à 6,55 $US/boisseau (258 $US/TM) pour par la suite éventuellement retourner se transiger au-dessus de 6,80 $US/boisseau (268 $US/TM).

Sur le contrat à terme du soya pour la récolte (novembre 11), le comportement du prix du soya aura été sensiblement le même que celui du maïs avec l’atteinte d’une valeur plancher à 11,52 $US/boisseau (423 $US/TM) et confirmation de ce support important dans les jours suivants.

Le prochain objectif pour le prix du soya est donc maintenant de passer le cap de son sommet établi ce vendredi à 12,7525 $US/boisseau (469 $US/TM) pour aller tester par la suite sa résistance psychologique de 13 $US/boisseau (478 $US/TM).

Le vent semble avoir tourné pour les prix des grains au cours de la dernière semaine et plusieurs analystes estiment présentement que ceux-ci auraient atteint un creux définitif pour le moment. Il reste à savoir maintenant jusqu’où cette nouvelle relance pourra les porter.

Optimisme

La récente hausse serait portée par un nouvel optimisme sur les marchés financiers. La nervosité au sujet de la dette grècque est s’atténuée et les gouvernements français et allemand ont également indiqué qu’ils travaillaient présentement à mettre en place une solution au problème de dette qui pourrait s’étendre à l’ensemble de l’Europe.

Aux États-Unis, depuis maintenant plus d’une semaine, certains indicateurs laissent entendre que l’économie américaine reprendrait timidement du poil de la bête. De plus, le Dow Jones Industrial, un index boursier américain de référence, a gagné 530 points la semaine dernière.

Le prix du pétrole a progressé de plus de 4,30 $US/baril entre sa fermeture de la semaine précédente celle de vendredi dernier, pour terminer à 87,33 $US/baril.

Signe de l’amélioration de la situation en Europe, la valeur du dollar américain a poursuivi son recul tout au long de la semaine pour s’établir maintenant sur son Index à 76,895 points. Le mardi 4 octobre dernier, il avait atteint un sommet inégalé depuis le début de 2011 en atteignant 80,43 points.

Profitant de ce meilleur contexte général des marchés financiers, le prix du maïs a affiché un gain hebdomadaire de 5 %, celui du soya 8 % et celui du blé 3 %.

Plus d’information sur www.grainwiz.com

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires