Grains : retour en terrain positif

Profitant d’une bonne semaine pour l’ensemble des marchés financiers, les prix des grains sont enfin parvenus à mettre un terme à leur important recul du mois de novembre.

Faute de nouvelles significatives du côté de l’offre et de la demande de grains, leurs prix auront surtout profité des nouvelles économiques et financières de la semaine dernière. Parmi ces nouvelles :
-Un Black Friday qui a semblé indiquer que les consommateurs américains reprennent confiance.
-L’Italie a réussi à refinancer une partie de sa dette et la Grèce recevra une autre tranche de huit milliards d’Euros de son plan d’aide financier.
-Le chômage aux États-Unis est finalement tombé sous la barre des 9 %.

Plus spécifiquement sur les marchés des grains, la semaine dernière nous a plutôt apporté des mauvaises nouvelles :
-Les exportations de grains américains continuent de traîner de la patte, atteignant des niveaux qui inquiètent.
-Les marchés ont été déçus dans leur espoir de voir les bas prix des grains stimuler les ventes à l’exportation.

-La compétition sur les marchés d’exportation demeure très forte, notamment en provenance de l’Amérique du Sud et des pays entourant la mer Noire. Cette année pour les mois d’octobre et novembre, le Brésil aurait exporté pour 3,1 millions de tonnes de soya alors qu’au cours de cette même période il y a un an, seulement 300 000 tonnes en avaient été exportées. Le blé fourrager disponible en abondance continue également de remplacer le maïs plus onéreux, l’Urkaine ayant vendu dernièrement du blé à escompte de 50 $US la tonne par rapport au maïs.
-La valeur du dollar américain s’est aussi considérablement appréciée par rapport aux autres devises depuis un mois, ce qui n’aide en rien les prix des grains américains à demeurer compétitifs sur les marchés mondiaux.

Malgré la relance qu’ont connue les prix des grains la semaine dernière, il n’y aurait que peu d’éléments pour les propulser davantage à la hausse d’ici la fin de l’année. Cependant, certains croient qu’avec l’important recul qu’ils ont connu, combiné à la réticence des producteurs américains à vendre à ces niveaux de prix pour l’instant, les prix des grains pourraient avoir atteint un creux définitif pour le moment et que, sur cette base, ils seraient mûrs pour un nouveau rallye d’ici la fin de l’année.

Prix du maïs

Le prix du maïs a terminé vendredi en baisse de 0,0625 $US/boisseau (mars 12), mais il a clôturé la semaine avec un gain net positif.

Pour livraison immédiate, sur le contrat à terme de mars 12, il a ainsi progressé de 0,0525 $US/boisseau (2,10 $CAN/TM) par rapport à sa fermeture de la semaine précédente pour maintenant s’établir à 5,9525 $US/boisseau (237,98 $CAN/TM).

Prix du soya
Le prix du soya est finalement parvenu à se sortir de sa torpeur en clôturant la semaine dernière à la hausse. Pour livraison immédiate, sur le contrat à terme de janvier 12, il a bondi en une semaine de 0,2950 $US/boisseau (11,01 $CAN/TM) pour maintenant se transiger à 11,36 $US/boisseau (423,90 $CAN/TM).

Plus d’information et d’analyse sur www.grainwiz.com

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires