Grains : une valeur sûre

Malgré la nervosité générale des marchés financiers à l’égard de l’état de l’économie américaine et européenne ces derniers jours, les prix des grains continuent de défier ce contexte. Ils ont terminé la semaine dernière en hausse.

Cette progression soutenue des prix des grains, alors que l’ensemble des marchés financiers frémit, illustre bien les préoccupations entourant les prochaines récoltes américaines qui donnent de plus en plus à penser qu’elles ne seront pas en mesure de répondre à la demande l’an prochain.

Plusieurs analystes commencent aussi à croire que le marché des grains, tout comme celui de l’or, représente un investissement plus sûr en période d’incertitudes économiques et financières.

Vendredi, face au fort sentiment d’incertitude qui caractérise actuellement les marchés financiers, le prix de l’or a atteint un nouveau record historique de près de 1875 $US/once. Depuis le début du mois de juillet dernier, il s’agit d’un gain de pratiquement 350 $US/once (+23 %). Par comparaison, les prix du maïs, soya et blé ont respectivement progressé d’environ +10 %, +3 % et + 26 %.

Conditions plus sèches

Du côté des conditions météorologiques, les prix des grains ont pu bénéficier vendredi d’un changement dans les prévisions pour le Midwest américain. Selon les informations disponibles, alors que des averses importantes devaient de couvrir de nombreuses régions au cours de la fin de semaine, il semble maintenant que les conditions seront finalement plus sèches.

Avec les prévisions à moyen terme qui font état de conditions plus chaudes et sèches dans les prochaines semaines, les marchés se sont donc à nouveau inquiétés vendredi de la possibilité de nouvelles pertes de rendements dans les cultures américaines.

À court terme

Pour les prochains jours/semaines, il faut s’attendre à ce que des liquidations de positions de fin de mois soient réalisées par les fonds d’investissement afin d’engranger leurs profits des dernières semaines. Ceci pourrait ralentir les prix dans leur progression d’ici la fin du mois d’août. Par contre, les conditions météorologiques et les prévisions de températures plus chaudes et sèches pour le Midwest américain pourraient les supporter.

Dans tous les cas, à partir du début du mois de septembre, la plupart des analystes s’accordent à dire que les prix des grains se devraient de progresser à nouveau alors que les marchés se positionneront en vue du prochain rapport mensuel du USDA qui sera publié le 12 septembre. Certains croient même que le prix du maïs pourrait de nouveau tenter de briser la barre du 8 $US/boisseau (315 $US/TM).

Pour le soya, l’objectif sera de mettre un terme au cycle de variation de 1,00-1,50 $US/boisseau (36-55 $US/TM) qu’il connaît depuis le début de 2011 en allant définitivement s’établir et évoluer au-dessus de 14 $US/boisseau (514 $US/TM), niveau qu’il est parvenu à franchir à plusieurs reprises sans pour autant parvenir à s’y maintenir jusqu’ici.

Plus d’information sur www.grainwiz.com

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires