Important bond de la valeur des terres

La valeur des terres au Québec a augmenté en moyenne de 4,4% au cours des six premiers mois de 2011. C’est une augmentation beaucoup plus accélérée qu’en 2010, mais nettement inférieure à la moyenne canadienne.

Source : Financement agricole Canada

D’après les données publiées la semaine dernière par Financement agricole Canada, la valeur moyenne des terres agricoles au Canada a augmenté de 7,4 % au cours de la première moitié de 2011, après des augmentations moyennes de 2,1 et 3,0 % au cours des deux périodes de rapport précédentes.

Au Québec, la valeur des terres avait augmenté de 2,3 % dans la première moitié de 2010 et de 0,9 % dans la seconde moitié de 2010. Cette année, valeur des terres agricoles a augmenté en moyenne de 0,7 % par mois entre le 1er janvier et le 30 juin.

Pour les six premiers mois de 2011, c’est la Saskatchewan qui a connu la hausse moyenne la plus forte (11,6 %), suivie de l’Ontario (6,6 %). L’Alberta a enregistré une augmentation moyenne de 4,0 %, tandis que la Nouvelle-Écosse et le Manitoba ont affiché des hausses respectives de 2,9 % et 2,4 %.

La valeur des terres agricoles n’a pas changé en Colombie-Britannique, au Nouveau-Brunswick, à l’Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Pour lire l’analyse que fait Financement agricole Canada de l’évolution de la valeur des terres au Québec, cliquez ici.

USA
Dans le Midwest américain, l’augmentation de la valeur des terres est spectaculaire. En un an, leur valeur au Nebraska a augmenté en moyenne de 38 % (41 % pour les terres irriguées) et de 31 % en Iowa.

De façon générale, on parle d’augmentations d’environ 25 % dans la plupart des états du Midwest.

Selon Agriculture.com, ces augmentations seraient stimulées par la perspective de bonnes récoltes, ainsi que les bas taux d’intérêt.

Commentaires