Importation d’isolats : les transformateurs de lait souhaitent des solutions novatrices et concertées

Montréal (Québec), 21 avril 2006 – « Agacés par la pression qu’exerce présentement la Fédération des producteurs de lait du Québec (FPLQ) sur l’ensemble des acteurs de l’industrie laitière quant à l’importation d’isolats de protéines laitières, les transformateurs de lait du Québec favorisent une approche d’ouverture et de concertation pour dénouer la situation. Parmi lespistes les plus intéressantes à considérer, il y a celle beaucoup plusconstructive de favoriser la production au Canada de ces isolats. » C’est ences termes que Pierre Nadeau, PDG du Conseil des industriels laitiers duQuébec (CILQ), tenait à exprimer la position du Conseil à l’égard del’actuelle campagne de la FPLQ. Rappelons que le CILQ réunit quelque90 transformateurs laitiers de toute taille, dont plusieurs petitesfromageries.

La campagne menée actuellement a le désavantage de semer une largeconfusion pour les consommateurs sur l’ensemble de l’emploi des ingrédientslaitiers. Par ailleurs, la solution que préconise la FPLQ, qui est d’imposerde nouveaux tarifs pour empêcher l’importation d’isolats de protéines de lait,est loin de faire l’unanimité chez la plupart des acteurs de l’industrie. « Enpleine négociation sur les règles mondiales de commerce affectant le domainede l’agroalimentaire, il faut agir avec grande prudence », d’ajouter PierreNadeau.

Conscient que le développement du domaine laitier québécois dépend engrande partie de sa croissance, le CILQ favorise une attitude de concertation,seule attitude réellement viable face au défi qui est lancé à l’ensemble del’industrie laitière, dans un contexte irréversible de mondialisation. Telqu’indiqué par M. Nadeau, « c’est la raison pour laquelle le CILQ endosse trèsfavorablement l’invitation récemment lancée par le ministre de l’Agricultureet de l’Agroalimentaire du Canada, l’honorable Chuck Strahl, de former ungroupe de travail qui aura pour tâche de proposer des solutions concrètes etacceptables, dans un délai de 60 à 90 jours, sur plusieurs enjeux d’actualitéde l’industrie, dont celui des isolats de protéines de lait. »

Parmi les pistes de solutions novatrices qui pourraient être envisagées,notons entre autres celle de produire des isolats de protéines ici même auCanada. Pour ce, il faudrait néanmoins créer un contexte économique favorable,puisque ce qui freine présentement l’apparition au Canada des technologiesrequises pour produire des isolats, c’est le coût actuel du lait, l’un desplus élevés au monde. « On aurait ainsi intérêt à considérer la création d’uneclasse spéciale de lait, c’est-à-dire l’établissement d’un prix plus bas pource type de produit, comme c’est déjà le cas pour nombre d’autres produits oùnous subissons une concurrence étrangère. Cette mesure serait entièrementconforme aux règles de l’OMC », ajoute M. Nadeau.

Rappelons que les isolats de protéines laitières sont des constituantsnaturels du lait, que l’on obtient grâce à des technologies sophistiquées, quipermettent d’obtenir des produits dont la concentration en protéines laitièresest supérieure à 85 %. Ces concentrés de protéines peuvent par la suite êtreajoutés dans la fabrication de produits laitiers pour obtenir des propriétésintéressantes, notamment quant à la qualité fonctionnelle des produits(saveur, coloration, texture, meilleur contrôle de l’humidité, etc.), quant àleur valeur nutritionnelle et à leur coût. Une grande quantité de ces isolatsest d’ailleurs utilisée dans d’autres secteurs, comme le domainepharmaceutique et celui des aliments préparés. Comme la production de cesisolats requiert une technologie de pointe, non encore disponible chez nous enraison du coût élevé du lait, on les importe présentement d’ailleurs,notamment d’Europe et de Nouvelle-Zélande.

Vous trouverez sur le site du CILQ (www.cilq.ca/industrie/enjeux.php) unefiche d’information sur les ingrédients laitiers.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil de l’industrie laitière (CILQ)
http://www.cilq.ca/

Fédération des producteurs de lait du Québec
http://www.lait.org

Commentaires