Inauguration de la meunerie de New Liskeard sous la bannière CO-OP

Montréal (Québec), 21 juin 2001 – C’est avec fierté que le personnel de la Coopérative fédérée de Québec a accueilli près de 50 personnes mardi matin, lors de l’inauguration de la meunerie de New Liskeard sous la bannière CO-OP.

Parmi ces personnes, signalons la présence du maire de New Liskeard, M. Jamie Hawken, le conseiller en développement agricole et rural de l’Union des agriculteurs franco-ontariens, M Pierre Glaude, presque tous les membres du conseil d’administration des trois coopératives de l’Abitibi-Témiscamingue dont l’administrateur du territoire, M. Léo Pinard, des représentants de la coopérative régionale Nipissing-Sudbury, de nombreux intervenants économiques et le député fédéral de la circonscription du Timiskaming-Cochrane, M. Benoît Serré.

Plusieurs allocutions ont été prononcées et des messages clairs ont été entendus montrant toute l’importance qu’il faut accorder à cette acquisition : « Par cette transaction, nous avons la preuve que les économies du Nord-Ouest québécois et du Nord-Est ontarien sont clairement liées », a déclaré le maire de New Liskeard, M. Jamie Hawken. Il a même laissé entendre qu’i1 souhaitait que les relations entre ces deux régions s’accentuent. « Nos sorts respectifs sont étroitement liés. Nous vivons les mêmes revendications face aux grands centres », a-t-il ajouté. Il faut, selon lui, que les deux régions s’unissent pour favoriser la croissance de leurs économies.

Pour M. Pierre Glaude, «… les agriculteurs ontariens sont vraiment chanceux de voir la Coopérative fédérée venir s’installer ici ». Pour lui, la qualité des produits et des services qu’offre la Coopérative fédérée est reconnue par tous et c’est un net avantage que les agriculteurs ontariens puissent y avoir désormais accès.

De son côté, M. Léo Pinard a déclaré que la meunerie de New Liskeard est « un outil de développement important pour les trois coopératives qu’il représente ». Selon lui, plusieurs projets pourront désormais voir le jour grâce à cette acquisition. Il était particulièrement heureux et fier de constater que les revendications qu’i1 adresse au conseil d’administration de la Coopérative fédérée soient entendues.

« La venue de la Coopérative fédérée va contribuer au développement économique de notre région », a déclaré M. Benoît Serré. Il a également mentionné qu’il était heureux que les trois emplois de la meunerie soient conservés, mais qu’il espérait que ce nombre soit doublé au cours des prochaines années. Pour lui, la Coopérative fédérée est un acteur économique important et il est convaincu qu’elle connaîtra beaucoup de succès dans le Nord-Est ontarien

Le directeur général de la Division de l’approvisionnement de la ferme au sein de la Coopérative fédérée, M. Ernest Desrosiers, était particulièrement heureux de voir tout ce monde réuni pour l’occasion. L’acquisition de la meunerie de New Liskeard est un geste qui vient bonifier la liaison que la Coopérative fédérée a avec nos membres. Il a également répondu aux différents acteurs économiques présents pour l’occasion qui voulaient connaître la stratégie de développement derrière cette acquisition. « Je leur réponds qu’ils la connaissent déjà car, à peu de chose près, c’est la leur que nous suivons », laissant ici entendre que la Coopérative fédérée a toujours respecté les initiatives locales et c’est vers elles qu’elle se tourne pour développer la meunerie de New Liskeard.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Coopérative Fédérée de Québec

http://www.coopfed.qc.ca/

Commentaires