Sollio Agriculture fera traiter les grains et produire la moulée bio au Lac-Saint-Jean

De nouvelles infrastructures viennent d’être inaugurées à la coopérative Nutrinor

Sollio Agriculture, nouveau nom pour la division agricole de la Coop fédérée, a choisi de donner une vocation biologique au centre de grains et à la meunerie de Nutrinor au Lac-Saint-Jean. Dorénavant, les grains biologiques régionaux seront nettoyés et criblés à Normandin et la moulée biologique pour toute la province sera produite à Saint-Bruno.

Le directeur principal du domaine agriculture chez Nutrinor, Dominique Tremblay explique que pour le réseau coopératif, c’était un choix logique. « Nous avons une grosse concentration de producteurs biologiques, explique-t-il. Pour une fois, la distance n’est pas un inconvénient. » La distribution de la moulée se fera par le réseau coopératif à travers toute la province.

Pour cela, il a fallu un investissement de 1,5 millions de dollars pour ajouter une ligne de production dédiée au biologique. Une couleur distinctive a été utilisée, le vert, pour identifier la ligne biologique de la ligne conventionnelle, le bleu. Les équipements de base à la fabrication de la moulée, tels le mélangeur ou la cubeuse sont partagés. C’est pourquoi une journée est dorénavant dédiée à la fabrication de la moulée biologique, le mardi.

Dominique Tremblay explique que selon la demande, le nombre de journées pourrait être augmenté. « On est contents », dit-il en constatant l’importance que prend dorénavant Nutrinor pour le réseau coopératif.

Inauguration des nouvelles installations biologiques à la meunerie Nutrinor à Saint-Bruno au Lac=Saint-Jean. De gauche à droite : monsieur Dominique Tremblay, directeur principal du domaine agriculture de Nutrinor, monsieur Yves Girard, chef de la direction de Nutrinor coopérative et monsieur Simon Baillargeon, vice-président exécutif de Sollio Agriculture.
photo: Nutrinor Coopérative

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires