Kverneland : tout va

Accumulant les acquisitions depuis une dizaine d’années, il allait de soi que le Groupe Kverneland finisse par mettre en place un programme de restructuration lui permettant de rationaliser son fonctionnement. La récente annonce d’une réduction de 25 % du personnel a cependant alimenté des inquiétudes que Kverneland tient à dissiper. Actuellement, le marché agricole d’Europe de l’Ouest suit une tendance baissière. Et les marchés en développement que sont l’Europe de l’Est, l’Asie et l’Amérique du Sud progressent plus lentement que prévu, ce qui retarde la rentabilisation des initiatives entreprises de ce côté. Du côté nord-américain, Kverneland a néanmoins mis en place des stratégies devant lui assurer davantage de présence et de visibilité. Bref, l’annonce d’une réduction de 900 postes sur 3500 confirme que ce fabricant comptant une vingtaine d’usines dans sept pays fait face à la situation de façon rationnelle et proactive.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Kverneland

http://www.kverneland.com/

Commentaires