La chaleur stimule les prix

À l’exception du blé, les prix des grains ont clôturé la semaine dernière sur une note haussière. Les conditions météorologiques aux États-Unis captivent les marchés et stimulent la relance que connaissent les prix des grains depuis maintenant plusieurs jours.

Les températures devraient être dans l’ensemble de 5 à 7 degrés Celsius supérieures à la normale dans le Midwest américain au cours des prochains jours. Près de la moitié des cultures de maïs et de soya aux États-Unis sont déjà éprouvées par un sol plus sec qu’à la normale.

Face à ces conditions, et considérant la marge de manœuvre de production de grains qui demeure mince pour répondre à la demande l’an prochain, les marchés s’inquiètent de plus en plus de la possibilité que les cultures en cours aux États-Unis subissent des baisses de rendement irréversibles au cours des prochaines semaines.

Rappelons également que la période critique de développement du maïs qu’est la pollinisation en est à ses débuts dans le Midwest américain et que les températures chaudes des prochains jours ne lui seront pas favorables.

Le contexte que connaissent actuellement les grains est particulièrement propice à ce que leur valeur gagne du terrain sur les marchés. Certains analystes demeurent toutefois prudents. Dans un marché de « météo », les prix sont généralement très volatils et peuvent changer de direction au moindre signe d’une amélioration ou détérioration de la situation.

Prix du maïs
Supporté par la vague de chaleur aux États-Unis, le prix du maïs a terminé la semaine dernière à la hausse.

Pour livraison immédiate (sept. 11), il a gagné vendredi 0,13 $US/boisseau (3,11 $CAN/TM) pour clôturer la semaine avec un gain hebdomadaire important de 0,6375 $US/boisseau (21,5 $CAN/TM) à 7,06 $US/boisseau (264,99 $CAN/TM).

Pour la prochaine récolte (déc. 11), le prix du maïs a progressé légèrement de 0,0625 $US/boisseau (0,60 $CAN/TM) pour terminer vendredi à 6,87 $US/boisseau (257,86 $CAN/TM). Il s’agit d’un gain hebdomadaire intéressant de 0,5075 $US/boisseau (16,67 $CAN/TM).

Sur le contrat à terme de septembre 11, le prix du maïs est parvenu vendredi a briser sans difficulté une première résistance qui était établie hier autour de 6,95-6,97 $US/boisseau (274 $US/TM).

Autres signes favorables, le maïs a clôturé pour la première fois depuis plus de trois semaines au-dessus de la barrière psychologique de 7 $US/boisseau (275,5 $US/TM) et se transige maintenant au-dessus de ses principales moyennes mobiles. L’écart à franchir pour que le prix du maïs retourne se transiger à son dernier sommet près de 8 $US/boisseau (315 $US/TM) s’amincit.

Prix du soya

Profitant de la vigueur du prix du maïs et des prévisions de températures élevées pour les prochains jours aux États-Unis, le prix du soya a clôturé la semaine à la hausse.

Pour livraison immédiate (août 11), il a terminé à 13,87 $US/boisseau (486,61 $CAN/TM), soit un gain vendredi de 0,05 $US/boisseau (-0,84 $CAN/TM) et pour la semaine de 0,4150 $US/boisseau (10,56 $CAN/TM).

Pour la prochaine récolte (nov. 11), il a progressé vendredi de 0,03 $US/boisseau (-1,54 $CAN/TM) pour s’établir à 13,87 $US/boisseau (486,61 $CAN/TM), ce qui représente une progression hebdomadaire de (10,20 $CAN/TM).

Plus d’information sur www.grainwiz.com

Commentaires