La Financière agricole du Québec investit dans le Marché de chez nous

Québec (Québec), 17 septembre 2003 – Capital Financière agricole inc., filiale d’investissement de La Financière agricole du Québec, est heureuse d’annoncer un investissement de 100 000 $ dans une nouvelle société mise sur pied par l’Union des producteurs agricoles (UPA) et le Marché des saveurs du Québec. Cette société en commandite exploitera à Longueuil, au siège social de l’UPA, un commerce de vente au détail de produits régionaux appelé Le Marché de chez nous s.e.c.

Le Marché de chez nous
L’UPA, qui regroupe plus de 40 000 membres, vient de procéder à un agrandissement de son siège social au 555, boulevard Roland-Therrien, à Longueuil. Elle y a réservé, au rez-de-chaussée, un espace pour y aménager un commerce de vente de produits régionaux dans le but de promouvoir la profession d’agriculteur et de transformateur artisanal auprès des citadins ainsi que de favoriser le développement et la commercialisation de produits régionaux.

Quant au Marché des saveurs, entreprise qui existe depuis juillet 2000, elle exploite, au Marché Jean-Talon à Montréal, le plus important commerce de vente de produits régionaux au Québec. Elle s’approvisionne auprès de plus de 300 PME québécoises et propose quelque 5 000 références de produits.

La nouvelle boutique Le Marché de chez nous, gérée par Mme Suzanne Bergeron et M. Antonio Drouin du Marché des saveurs, mettra en vente des produits transformés dans les différentes régions du Québec par des producteurs agricoles et des transformateurs artisanaux. L’inves-tissement de Capital Financière agricole permettra de financer une partie de l’équipement et du fonds de roulement.

Capital Financière agricole
Capital Financière agricole a été mise sur pied à la suite du Forum sur l’agriculture et l’agroalimentaire québécois tenu en octobre 2001. Elle dispose de capital de risque pour soutenir des projets structurants et rentables dans le secteur agricole et agroalimentaire. Elle désire intervenir principalement dans des projets de transformation et de commercialisation de produits alimentaires. Elle peut également intervenir dans des projets en amont du secteur primaire et dans le domaine agricole.

Comme l’explique la ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Mme Françoise Gauthier : « Capital Financière agricole est une pièce maîtresse de la Politique québécoise de la transformation alimentaire. Ce nouveau projet d’investissement présente un grand intérêt, compte tenu du peu de débouchés dont disposent les fabricants de produits régionaux. En plus, Le Marché de chez nous associe deux organisations qui partagent une vision commune du rayonnement de nos produits régionaux. »

De son côté, M. Michel-R. Saint-Pierre, président-directeur général de La Financière agricole et président du conseil d’administration de Capital Financière agricole, affirme : « Nous sommes un partenaire d’action, et cette entente avec l’Union des producteurs agricoles et le Marché des saveurs est porteuse d’autres initiatives susceptibles de déboucher sur l’établissement d’un réseau de distribution plus large encore. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

La Financière agricole du Québec
http://www.financiereagricole.qc.ca

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires