La forêt française a presque doublé en un siècle

Paris (France), 19 mai 2006 – La forêt française, qui couvre 30% du territoire métropolitain, a progressé de sept millions d’hectares en un siècle pour atteindre 17 millions, selon une étude publiée par le ministère de l’Agriculture.

Au début du XXe siècle, les espaces boisés représentaient 10 millions d’hectares.

Cet accroissement est essentiellement le résultat de plantations de résineux réalisées au cours des 60 dernières années. La progression est surtout localisée dans les zones de fort exode rural comme la Bretagne, le sud du Massif central et le Limousin.

« La forêt française conjugue essor des surfaces et développement durable », souligne la note du ministère.

La majorité de cet espace est réparti entre 1,1 million de propriétaires (de plus d’un hectare) qui se partagent 9,9 millions d’hectares.

La contribution du bois dans le bilan énergétique devance celle des déchets, de l’hydraulique, de la géothermie, de l’éolienne ou du solaire, souligne l’étude.

En 2004, le bois ne représentait toutefois que 3% de la consommation d’énergie. La récolte de bois ne « met pas en danger » les productions futures, souligne l’étude qui prône une plus grande utilisation de cette source d’énergie renouvelable.

Les forêts absorbent 7% des gaz a effet de serre émis sur le territoire.

Source : Reuters

Commentaires