La FPOCQ s’implique auprès des jeunes et des femmes

Le 6 septembre 2000 – C’est maintenant chose connue, les Alouettes de Montréal ont leur nid au stade Percival Molson. Cette section de 300 places, baptisée « Le Nid des Alouettes », ne pouvait trouver parrain plus à propos que la Fédération des producteurs d’oeufs de consommation du Québec (FPOCQ), qui s’en est porté acquéreur en avril dernier.







Par cette initiative, la FPOCQ pousse plus loin son engagement envers la jeunesse, qui se manifeste déjà envers le Club des petits déjeuners du Québec et les Matinées Centraide.


Tout au long de la saison locale, qui compte dix matches, la FPOCQ a permis à des jeunes bénéficiant des services d’organismes communautaires d’assister à un match des Alouettes, confortablement installés dans le « Nid ».

Entre juin et octobre, plus de 1500 jeunes provenant de la grande région métropolitaine auront eu la chance de prendre part à un spectacle sportif qui gagne de plus en plus la ferveur des Montréalais.

On notera que deux animateurs de foule ont eu l’agréable tâche de mettre du piquant dans le Nid des Alouettes et de remettre cadeaux et souvenirs aux participants.

Par cette initiative, la FPOCQ pousse plus loin son engagement envers la jeunesse, qui se manifeste déjà envers le Club des petits déjeuners du Québec et les Matinées Centraide.

Clin d’oeil aux femmes

Pour clôturer la saison locale, la FPOCQ fait une fleur aux femmes. Elle leur réserve le Nid des Alouettes en entier ! De plus en plus nombreuses à se passionner pour le football, les femmes sont aussi de plus en plus présentes sur la scène sportive, que ce soit en tant qu’athlètes ou qu’entraîneurs.

La FPOCQ tient à les gâter. Qu’elles soient responsables d’organismes, conseillères municipales, mères de famille, supporters, étudiantes, elles seront 300 le 5 novembre à craquer pour les Alouettes qui affronteront les Argonauts de Toronto.

L’une de ces spectatrices aura la chance de mériter un repas pour douze personnes, popoté et servi chez elle par un traiteur. De plus, la cuisine ou la salle à manger de la gagnante aura été décorée pour l’occasion.

Commentaires