La Journée mondiale de l’alimentation fait ressortir l’importance de l’agriculture au niveau local

Ottawa (Ontario), 16 octobre, 2008 – En observant la Journée mondiale de l’alimentation, le 16 octobre, la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) exhorte les décideurs au gouvernement à reconnaître à quel point il est important d’investir dans l’infrastructure agricole, tant au Canada que dans les pays en voie de développement.

Décrétée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la Journée mondiale de l’alimentation vise à attirer l’attention sur la situation critique dans laquelle se trouvent plus de 850 millions de personnes qui souffrent de la faim. Comme le précise la FAO, la plupart de ces habitants de notre planète vivent dans des régions rurales où leur principale source de revenu est l’agriculture.

La FCA insiste sur la nécessite de faire des investissements dans l’agriculture à l’échelle mondiale à travers son adhésion à la Fédération internationale des producteurs agricoles (FIPA), dont les membres incluent plus de 79 pays et représentent plus de 600 millions d’agriculteurs.

« Le rôle des agriculteurs, et particulièrement des petits exploitants dans les pays en développement, en tant que participants à la solution mondiale à la faim dans le monde, n’a jamais été plus essentiel. Ces petits exploitants souhaitent profondément planter davantage, avec le soutien de politiques gouvernementales efficaces, pour accroître la production d’une manière durable, et pour cultiver plus de nourriture » a déclaré Laurent Pellerin, 1er vice-président de la FCA, se faisant ainsi l’écho des appels de la FIPA adressés aux gouvernements pour qu’ils participent davantage à la création d’un secteur agricole sain.

« Au Canada, les consommateurs ont la chance d’avoir accès à des aliments de haute qualité, salubres et abordables. La Journée mondiale de l’alimentation sert à reconnaître l’importance de l’agriculture communautaire pour assurer la sécurité alimentaire dans les régions vulnérables de la planète », a ajouté Ron Bonnett, 2e vice-président de la FCA.

La FCA a hâte de communiquer avec le gouvernement canadien nouvellement élu pour souligner les apports essentiels de l’agriculture locale ici au Canada et à l’étranger.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires