La lutte pour un juste prix du lait se poursuit

Saint-Hyacinthe (Québec), 15 décembre 2004 – « Même si le Convoi pour un lait équitable a dû mettre un terme à son périple vers Ottawa, notre lutte pour un juste prix se poursuivra. Nous allons travailler pour combler l’écart qui subsiste entre nos coûts de production et le prix que l’on reçoit pour notre lait. Nous allons également nous assurer que les producteurs bénéficient réellement de la hausse de 5 cents annoncée par la Commission canadienne du lait vendredi dernier ».

C’est ce qu’a déclaré le président de la Fédération des producteurs delait du Québec, M. Marcel Groleau, lors de l’arrivée du convoi à Saint-Hyacinthe aujourd’hui. M. Groleau a tenu à saluer le courage et ladétermination des deux productrices et douze producteurs de lait qui ontparticipé au convoi.

Les 175 délégués des productrices et producteurs de lait du Québecétaient également présents pour accueillir le convoi. Les délégués seréuniront, à huis clos, cet après-midi lors d’une Assemblée généraleextraordinaire. Ils feront le point sur la décision de la Commissioncanadienne du lait (CCL) et décideront de la stratégie à mettre de l’avantafin d’atteindre leurs objectifs.

Combler l’écart
Au cours de la prochaine année, la Fédération des producteurs de lait duQuébec travaillera pour que l’écart qui persiste entre les coûts de productionet le prix reçu par les producteurs pour leur lait soit comblé. Lesproducteurs réclamaient une hausse du prix du lait à la ferme de 7 cents afinde couvrir leurs coûts de production; non pas de 5 cents comme l’a annoncé laCCL.

« Il nous manque toujours 2 cents et nous irons les chercher. Je suisconvaincu que cela peut se faire sans que les consommateurs ne soientpénalisés. Les intermédiaires ont la capacité d’absorber la hausse sans larefiler aux consommateurs », a précisé M. Groleau.

Un véritable 5 cents
La Fédération s’assurera également que chaque sous accordé par la CCL serende réellement aux producteurs. L’an passé, seule une fraction del’augmentation décrétée par la Commission s’est véritablement concrétisée enhausse de revenu pour les producteurs. Cette situation est principalement dueau laxisme du gouvernement fédéral en ce qui concerne le contrôle desimportations d’ingrédients laitiers: cela entraîne des pertes de dizaines demillions de dollars pour les producteurs chaque année.

Le gouvernement canadien laisse les transformateurs laitiers importer, àprix de dumping, des substances laitières modifiées, principalement sous formede concentrés de protéines laitières. Ceux-ci prennent la place des protéineslaitières d’ici dans la fabrication de différents produits laitiers. Cela créedes surplus de poudre de lait écrémé que les producteurs doivent écouler àleurs frais, à des prix ridiculement bas, ce qui réduit le prix moyen qu’ilsreçoivent pour leur lait.

« Ces produits, qui contiennent des ingrédients importés à rabais, ne sevendent pas moins chers. Quelqu’un réalise des profits sur le dos desconsommateurs et des producteurs. J’invite les consommateurs à lire lesétiquettes et à choisir les produits laitiers dont les principaux ingrédientssont du lait ou de la crème », a affirmé M. Groleau.

La CCL doit rencontrer les producteurs
Les 14 productrices et producteurs qui faisaient partie du Convoi pour unlait équitable devaient initialement terminer leur périple à Ottawaaujourd’hui. Ils souhaitaient y rencontrer les commissaires de la Commissioncanadienne du lait. Or, la Commission a fait son annonce une semaine plus tôtque prévu, ce qui a forcé le convoi à revoir son itinéraire.

« Les commissaires ont manqué de courage et de respect envers lesproducteurs en annonçant leur décision de manière précipitée et en évitant deleur expliquer en personne. Je demande aux commissaires de rencontrer, aucours des prochaines semaines, les 14 productrices et producteurs qui ont eule courage de prendre la route en tracteur pour aller recevoir leur décision »,a conclu M. Groleau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission canadienne du lait (CCL)
http://www.cdc.ca

Fédération des producteurs de lait du Québec
http://www.lait.org

Commentaires