La revue des céréales et des graines oléagineuses de janvier 2005

Ottawa (Ontario), 17 février 2005 – À la bourse de Chicago, les prix à terme du maïs et du soya ont glissé en janvier. Au milieu du mois de janvier, sous la pression de l’offre abondante de céréales fourragères aux États-Unis et dans le monde ainsi que de la concurrence des exportations de maïs en provenance de la Chine, le prix à terme à échéance la plus proche du maïs a chuté pour se situer sous les deux dollars le boisseau. Le prix à terme du soya a subi la pression exercée par l’importante offre en huile comestible à l’échelle mondiale et la perspective d’une autre culture ayant atteint un niveau record au Brésil.

À la bourse de Winnipeg, le prix à terme du canola a réagi à la faiblesse du prix du soya aux États-Unis et a diminué d’environ 15 $ en janvier. La baisse du prix à terme de l’orge fourrager a reflété la faiblesse des marchés céréaliers secondaires, la hausse des livraisons des producteurs, et la faiblesse de la demande des utilisateurs finaux. Conformément à la rigueur des notions de base, les soumissions du lin aux silos régionaux sont demeurées élevées.

Il est maintenant possible de connaître les données du numéro de décembre 2004 de la Revue des céréales et des graines oléagineuses (22-007-XIB, 12 $ / 120 $). L’information comprend des données sur la production, les stocks, les prix, la transformation intérieure, les exportations, les livraisons des agriculteurs et des analyses du bilan céréalier.

Le rapport de situation de janvier, qui présente un aperçu de la conjoncture actuelle du marché, tant au Canada qu’à l’étranger, figure également dans le numéro de décembre de la Revue des céréales et des graines oléagineuses (22-007-XIB, 12 $ / 120 $) qui paraîtra sous peu.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires