La Saskatchewan se retire du programme ACRA

Ottawa (Ontario), le 10 février 2000 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada a accepté la demande du gouvernement de la Saskatchewan de mettre fin à sa participation au programme fédéral-provincial d’Aide en cas de catastrophe liée au revenu agricole (ACRA) pour l’année 1999.







Même si la Saskatchewan met fin à sa participation au programme ACRA pour l’année 1999, les agriculteurs auront quand même droit à leur part fédérale pour l’année 1999.


Même si la Saskatchewan met fin à sa participation au programme ACRA pour l’année 1999, les agriculteurs auront quand même droit à leur part fédérale, qui correspond à 60 pour cent des sommes allouées au programme pour l’année 1999. Selon la formule habituelle, le gouvernement fédéral s’acquitte de 60 pour cent des coûts du programme, alors que la part de la province est de 40 pour cent.

« La décision du gouvernement de la Saskatchewan est malheureuse car les producteurs qui ont le plus besoin d’aide toucheront des paiements moindres, et j’ai pris note que certains des groupes agricoles de la province ont également exprimé des inquiétudes en ce sens », a déclaré M. Vanclief.

Le ministre Vanclief a mentionné qu’il s’engage à concrétiser une série de mesures nationales ciblées, pour la protection du revenu et l’aide en cas de catastrophe, selon l’approche agro-globale, dont la mise en oeuvre profitera aux agriculteurs de la Saskatchewan. Le Ministre a également affirmé qu’il insistera auprès du gouvernement provincial et du ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, M. Dwain Lingenfelter, pour qu’ils participent pleinement aux discussions en vue d’atteindre cet objectif.

« Le gouvernement fédéral est disposé à faire preuve de souplesse et à travailler de concert avec la province afin de trouver une solution, a affirmé M. Vanclief. En mettant fin à l’accord, j’ai demandé à la Saskatchewan l’assurance que leur part de 40 pour cent, initialement destinée au programme ACRA de 1999, serait utilisée pour la mise sur pied de mesures équivalentes à l’intérieur du cadre actuel de protection du revenu agricole.

« Si la Saskatchewan décide de ne pas participer à l’ACRA pour l’année 1999, je tiens à assurer les agriculteurs de cette province que le gouvernement fédéral s’acquittera de ses engagements et mettra à leur disposition sa part des fonds qui leur revient. »

Tout en reconnaissant que l’application du programme ACRA a connu des difficultés, M. Vanclief demeure engagé à améliorer le programme pour l’année 1999 et à offrir une aide ciblée aux agriculteurs qui en ont le plus besoin.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires