La transformation alimentaire : une priorité pour Québec

Matane (Québec), 28 août 2001 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, est heureux d’annoncer une aide financière de 238 000 $ à l’entreprise ABK-Gaspésie inc. pour un projet de commercialisation de produits dérivés de la transformation des résidus de crevettes. M. Arseneau profitera également de son passage à Matane pour rencontrer des entreprises et organismes du secteur de la transformation afin de les consulter sur la future politique québécoise de transformation alimentaire.

ABK-Gaspésie commercialise sa production à valeur ajoutée

La contribution gouvernementale annoncée aujourd’hui permettra à ABK-Gaspésie inc. de commercialiser quatre concentrés de saveurs et d’arômes de crevettes. Ces nouveaux produits, destinés aux fabricants de bases pour soupes, sauces et plats préparés, seront distribués sur les marchés canadien, américain et français. La matière première utilisée pour la transformation proviendra de l’entreprise Les Fruits de mer de l’Est du Québec (1998) ltée, située à proximité de l’entreprise ABK-Gaspésie inc.

Le projet, qui contribuera au maintien de 18 emplois, apportera une expertise régionale en biotechnologies agroalimentaires en plus de fournir une nouvelle source de valorisation des biomasses marines résiduelles. Il représente également un intérêt considérable en matière d’élimination des résidus de transformation des produits de la pêche.

« Les deuxième et troisième transformations représentent des créneaux privilégiés pour le développement des régions et particulièrement des régions-ressources. À cet égard, ABK-Gaspésie inc. constitue un modèle en misant sur des produits à haute valeur ajoutée », a déclaré le ministre.

Ce projet s’inscrit dans les orientations du gouvernement du Québec en contribuant à la réalisation de produits à valeur ajoutée et à la création d’emplois. Il rejoint également les objectifs du Réseau pêches et aquaculture Québec en valorisant le secteur des pêches en région maritime par le développement de projets de haute technologie.

Le ministre Arseneau à l’écoute du secteur de la transformation alimentaire

En après-midi, M. Arseneau rencontrera les intervenants de l’industrie alimentaire dans le cadre d’une tournée de consultation sur la transformation. Ces rencontres, qui se déroulent en marge de consultations plus larges amorcées par le ministère, démontrent la volonté réelle du gouvernement du Québec de mettre en place, de concert avec l’industrie, une véritable politique québécoise de transformation alimentaire.

« La participation des organismes et des entreprises à cette démarche de consultation est essentielle puisqu’elle contribuera à enrichir la réflexion qui mènera à l’élaboration de cette politique. Cette dernière permettra de soutenir les entreprises dans leur adaptation au nouveau contexte économique en les aidant à devenir plus compétitives et davantage axées sur l’innovation », a affirmé le ministre.

Ces consultations permettront aux entreprises de transformation de toutes les régions du Québec exerçant des activités dans le domaine bioalimentaire d’exprimer leur point de vue sur l’évolution du secteur de la transformation au cours de la prochaine décennie. Celles-ci seront également invitées à proposer des moyens permettant d’assurer le développement du secteur dans un contexte de mondialisation et de concentration des entreprises.

Les résultats de ces consultations seront abordés lors du Rendez-vous des décideurs, qui se tiendra à Saint-Hyacinthe les 17 et 18 octobre prochain et qui sera présidé par le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry.

Le secteur de la transformation constitue un maillon important de l’industrie agroalimentaire québécoise. Avec plus de 150 000 emplois directs et indirects et un chiffre d’affaires de plus de 15 milliards de dollars, il se situe au premier rang de l’industrie manufacturière québécoise.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires