L’aide financière promise est en route

La ministre Bibeau a annoncé que les producteurs de lait recevront les formulaires dès jeudi

Bonne nouvelle pour les producteurs de lait: l’aide financière annoncée en compensation aux pertes encourues à la suite des accords commerciaux avec l’Europe et l’Asie prend forme. La ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, l’a annoncé jeudi matin dans un tweet.

 “Compensation aux producteurs laitiers canadiens (PTPGP/AECG): Aujourd’hui, des lettres sont envoyées à tous les producteurs admissibles, décrivant le processus d’accès à leur rémunération par l’entremise du Programme de paiements directs, administré par@CCL_Lait#AgCanLa ministre Bibeau a été reconduite à son poste de ministre de l’Agriculture lors de la présentation du cabinet du premier ministre Justin Trudeau, hier à Ottawa.

Le gouvernement fédéral avait annoncé une aide de 1,75 G$ aux producteurs de lait canadiens à la suite des brèches faites dans la gestion de l’offre et par conséquent dans les marchés des produits laitiers au pays. Dévoilé en août dernier, le programme disait prévoir une aide financière étalée sur huit ans. Les 11 000 producteurs du pays devaient recevoir un montant de 345 M$ dès la première année sous forme de paiement direct.

Le gouvernement fédéral avait prévu plus tôt cette année une première somme de 250 M$. Il s’agit de la réponse du gouvernement fédéral aux différents accords commerciaux (l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne et l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP)) qui ont grugé des parts de marché des productions agricoles sous quotas.

Le gouvernement fédéral s’est aussi engagé à appuyer pleinement et équitablement les productrices et producteurs laitiers pour le nouvel accord de libre-échange avec les États-Unis et le Mexique dès son entrée en vigueur. Il se pourrait que les États-Unis entérinent bientôt l’accord, selon des déclaration de la responsable de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

Commentaires