L’Alberta accorde une aide financière à ses agriculteurs éprouvés

Calgary (Alberta), 29 août 2002 – Les Albertains touchés par les feux de forêt, les inondations et l’une des pires sécheresses de l’histoire de la province ont reçu cet été 879 millions $ provenant du surplus budgétaire du gouvernement, qui a réussi à surnager grâce à la vigueur des coûts de l’énergie.

Le surplus probable annoncé jeudi s’élève à 531 millions $, soit 193 millions $ de moins que ce qui avait été prévu dans le budget de 2002 annoncé en mars, a déclaré la ministre des Finances de l’Alberta, Pat Nelson.

« L’industrie agricole de cette province est actuellement en état de crise », a souligné la ministre en commentant la sécheresse qui a frappé cette année les exploitations agricoles albertaines, particulièrement celles du centre de la province. La province, a-t-elle indiqué, consacrera le plus gros de ses dépenses à la santé, l’agriculture, l’éducation et les infrastructures.

Les agriculteurs recevront 723 millions $ en secours aux sinistrés, soit 324 millions $ en paiements à l’acre, et 399 millions $ pour une augmentation de l’assurance-récolte et divers programmes de soutien du revenu. Si le prix de l’énergie n’avait pas été plus élevé que prévu, la province n’aurait pu offrir autant aux agriculteurs, a déclaré la ministre.

L’industrie agricole de la province rapporte des revenus annuels de 16 milliards $ à l’Alberta.

Les redevances annuelles attribuables à l’énergie pourraient totaliser 4,6 milliards $, en hausse de 900 millions $ sur ce qui était prévu dans le budget déposé en mars. « Nous avons révisé nos prix pétroliers et gaziers à mesure que les marchés évoluaient favorablement », a déclaré Mme Nelson.

La dette accumulée de la province serait de 4,6 milliards $ à la fin de l’exercice, le 31 mars 2003.

Source : Presse Canadienne

Commentaires