Lancement par les organisations agricoles d’une campagne nationale d’envoi de cartes postales

Ottawa (Ontario), 21 septembre 2006 – Alors que les députés se préparent à retourner à Ottawa pour la session parlementaire de l’automne, la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) et ses organisations membres lancent une campagne d’envoi de cartes postales à l’échelle du Canada pour convaincre le gouvernement fédéral de tenir compte des solutions mises au point par les agriculteurs, d’examiner des options de rechange aux programmes de protection du revenu agricole et d’explorer, de formuler et de mettre en oeuvre des politiques compétitives.

À compter de cette semaine, les organisations membres de la FCA commenceront à distribuer des cartes postales aux agriculteurs. Les cartes postales, adressées au Premier ministre, M. Stephen Harper, au ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Chuck Strahl, et aux députés locaux, exhortent le gouvernement à entreprendre immédiatement l’élaboration de politiques compétitives semblables à celles adoptées par d’autres pays. Une version électronique de la carte postale sous la forme d’un courriel peut être obtenue au site Web de la FCA.

« Il faut que nos dirigeants gouvernementaux réalisent que ces propositions faites par les organisations agricoles canadiennes ont été formulées par des agriculteurs canadiens qui savent plus que quiconque ce à quoi ils doivent pouvoir s’attendre de la part des programmes de protection du revenu agricole », a déclaré Bob Friesen, le président de la FCA. « Grâce à cette campagne, les intervenants agricoles au niveau local seront entendus. Les agriculteurs sont résolus à collaborer avec le gouvernement pour concevoir les politiques qui ont un impact sur leurs sources de revenu. »

Sur le devant des cartes postales, on peut lire l’inscription « Les familles agricoles ont des solutions » – un message destiné aux députés pour leur faire comprendre que les agriculteurs ont formulé des idées en vue de la création de programmes de protection du revenu qui répondent aux besoins réels des agriculteurs. Au verso, il y a un message qui rappelle aux députés que tous les partis politiques ont déclaré que le Programme canadien de stabilisation du revenu agricole ne fournit pas les résultats espérés pour tous les produits et dans toutes les régions. La carte incite vivement le gouvernement à collaborer avec les agriculteurs pour examiner une nouvelle proposition mise au point par eux visant à l’encourager notamment à explorer la création d’une nouvelle composante améliorée pour les marges supérieures du PCSRA ressemblant à l’ancien programme des comptes de stabilisation du revenu net (CSRN), à prévoir la souplesse nécessaire pour financer la création de programmes provinciaux complémentaires et à adopter des politiques pour rendre les agriculteurs compétitifs en dépit des importants subsides versés par certains pays étrangers à leurs agriculteurs.

« L’adoption de politiques compétitives et de solides programmes de protection du revenu représentent un investissement dans la croissance stratégique à long terme de l’industrie de l’agriculture », à affirmé M. Friesen.

Fondée en 1935 afin de donner une seule voix unifiée aux agriculteurs canadiens, la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) est le plus important organisme agricole au pays. On trouve, parmi ses membres, des organismes agricoles provinciaux et des groupements nationaux et interprovinciaux de producteurs spécialisés. Par l’entremise de ses membres, la Fédération représente plus de 200 000 agriculteurs canadiens et familles canadiennes d’agriculteurs, d’un océan à l’autre.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires