L’édition 2005 de la Foire des villages réservera des nouveautés

Nicolet (Québec), 14 décembre 2004 – Solidarité rurale du Québec a concocté quelques nouveautés pour sa troisième édition de la Foire des villages qui se tiendra les 4, 5 et 6 février 2005 au Marché Bonsecours de Montréal. Rappelonsque cette activité biennale est une occasion privilégiée pour les ruraux devenir à la rencontre des urbains, de se présenter sous leur meilleur jour àdes citadins de plus en plus intéressés par une migration vers la ruralité.

Comme l’a indiqué le président et fondateur de SRQ, M. Jacques Proulx :« Quand nous avons lancé l’idée de la Foire en 2001, plusieurs nous ontregardés d’un drôle d’oeil, n’ayant de la campagne qu’une vision touristiqueou de divertissement dans des paysages bucoliques. Aujourd’hui, plusieurss’accordent à dire que la ruralité est un mode de vie moderne dont lapopularité est grandissante et nombreux sont les gens de la ville quisouhaitent migrer vers le milieu rural pour y travailler, y élever leursenfants, y vivre dans un cadre de vie différent! Sous le thème “pour changerd’air”, une fois encore en février prochain, nous invitons les urbains enquête de changement à venir à notre rencontre et dès maintenant, des outilspour préparer leur visite à la Foire sont disponibles grâce à Internet. »

Une cinquantaine de municipalités régionales de comté (MRC) à caractèrerural ont déjà confirmé leur présence et tiendront kiosque, elles remplissentà l’heure actuelle leurs besaces d’occasions d’affaires en quête departenaires pour la Place des projets. D’autres classiques de la Foirereviendront comme le Magasin général avec ses produits du terroir et sesproduits régionaux, la Place des villages avec ses artistes et as de la parolepublique. Il y aura aussi la Place des conférences pour en savoir davantagesur certains aspects de la ruralité.

Des nouveautés dans la programmation de la Foire des villages sontégalement en préparation. En voici deux, présentées dès maintenant,puisqu’elles permettent aux éventuels participants de préparer, grâce àInternet, leur visite à la Foire.

La Veillée des coeurs
Ils sont ruraux ou urbains, ils sont seuls, ils rêvent de vivre en amouren campagne. L’équipe de la Foire des villages se fait entremetteuse le tempsd’un moment intimiste. La Veillée des coeurs aura lieu le vendredi 4 févrierde 20 h à 23 h au Marché Bonsecours. Dans une atmosphère bon enfant, au son del’accordéon, les célibataires en quête d’émerveillement seront invités àdiscuter, rêver, s’aventurer en terre inconnue, risquer la rencontre de l’âmesoeur.

Le programme définitif de la Veillée des coeurs sera rendu public endébut janvier. D’ici là, les célibataires peuvent déjouer leur solitude envisitant le site Internet www.agrirencontre.com , une initiative privée,sérieuse et gratuite qui veut briser l’isolement de ceux et celles pour qui lavie est en campagne.

« Solidarité rurale du Québec n’est pas une agence de rencontre et ne faitpas dans la télé-réalité, a précisé M. Proulx. Cependant, nous ne négligeronsaucun des aspects de la vie pour appuyer les ruraux dans leur quête de bonheurau village. D’ailleurs, c’est mon ami Jean Lassalle, berger, maire de Lourdios-Ichère et aujourd’hui membre de l’Assemblée nationale de France quim’a ouvert les yeux en se faisant entremetteur pour endiguer l’exode desjeunes dans son coin de pays. Il nous a inspiré cette Veillée. »

Opération « Rencontre avec les MRC »
Pour favoriser des discussions plus élaborées entre futurs migrants etreprésentants des collectivités rurales, il est dès maintenant possible deprendre rendez-vous avec une personne responsable de l’accueil des néo-rurauxdans chacune des MRC participantes. Sur la page d’accueil du site Internet deSRQ, celles et ceux qui le désirent peuventaccéder à la MRC de leur choix et fixer dès maintenant un rendez-vous à laFoire afin de discuter plus concrètement de projets et d’avenir.

A propos de Solidarité rurale du Québec
SRQ a été créée en 1991 pour assurer le suivi des Etats généraux du monderural. Sa mission est de promouvoir la revitalisation et le développement dumonde rural, de ses villages et de ses communautés, de manière à renverser lemouvement de déclin et de déstructuration des campagnes québécoises. Lacoalition est hybride avec son membership composé d’une vingtaine d’organismesnationaux, de quelque 80 membres corporatifs et de plusieurs membresindividuels. Depuis juin 1997, SRQ agit à titre d’instance-conseil dugouvernement du Québec en matière de ruralité. De plus, avec l’appui de sonsecrétariat, elle est un groupe-conseil, un lobby, un centre de formation, uncentre de documentation, un lieu de recherche, une petite maison d’édition etun organisateur d’événements.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agrirencontre.com
http://www.agrirencontre.com

Solidarité rurale
http://www.solidarite-rurale.qc.ca/

Commentaires