Le Canada défend sa position aux pourparlers de l’OMC sur l’agriculture

Ottawa (Ontario), 9 novembre 2000 – Dans le cadre des pourparlers de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur l’agriculture, à Genève, le gouvernement fédéral continue de défendre énergiquement l’approche canadienne visant l’amélioration de l’accès aux marchés pour les agriculteurs et les exportateurs canadiens.

Alors que les négociations n’en sont qu’à leur début, le Canada est satisfait de constater qu’un bon nombre de pays ont mis de l’avant plusieurs propositions sur l’accès aux marchés, des propositions qui permettent d’alimenter les discussions. Le Canada a participé à ces discussions en déposant sa proposition sur l’accès aux marchés à l’occasion d’une réunion du Comité sur l’agriculture de l’OMC en juin dernier. Cette proposition, qui va dans le sens d’une démarche ciblée et pratique, se fonde sur la position de négociation initiale que le Canada a annoncée en août 1999 après deux années de vastes consultations avec le secteur.

Le gouvernement du Canada a décidé de ne pas se souscrire à l’exposé de principes sur l’accès aux marchés déposé par le Groupe de Cairns (formé de pays exportateurs de produits agricoles) devant l’OMC. Le Canada partage l’objectif du Groupe de Cairns visant à apporter de réelles et importantes améliorations de l’accès aux marchés pour les produits agricoles et agroalimentaires et s’est engagé à maintenir sa transparence et consulter le secteur canadien tout au long des négociations.

Le Canada a été l’un des premiers membres de l’OMC à se doter d’une position initiale pour les négociations sur l’agriculture. Cette position prévoit l’élimination des subventions à l’exportation le plus tôt possible, la réduction maximale ou l’élimination du soutien interne qui fausse le jeu des échanges ainsi que l’amélioration concrète et sensible de l’accès aux marchés pour les produits agricoles et alimentaires. Elle prévoit également le maintien du droit qu’a le Canada de recourir à des systèmes de commercialisation ordonnée.

Le Canada continuera de travailler avec ses alliés du Groupe de Cairns dans les dossiers d’intérêt mutuels. Les 18 membres du Groupe comprennent l’Argentine, l’Australie, la Bolivie, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, la République de Fidji, le Guatemala, l’Indonésie, la Malaisie, la Nouvelle-Zélande, le Paraguay, les Philippines, la Thaïlande, l’Afrique du Sud et l’Uruguay耮

Le site Web de la proposition du Canada portant sur l’accès aux marchés se trouve à l’adresse suivante : http://www.agr.ca/itpd-dpci/sc14_juin2930.html et sa position initiale se trouve à : http://www.agr.ca/itpd-dpci/sc14.html

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires