Le fédéral prolonge le financement du FCADR

Ottawa (Ontario), 20 janvier 2003 – Le gouvernement fédéral est heureux d’annoncer qu’il prolonge le financement du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) jusqu’à la fin mars 2004.

Depuis 1995, le FCADR a investi 60 millions de dollars par année pour stimuler l’évolution progressive de l’industrie agricole et agroalimentaire du Canada et pour l’aider à acquérir un avantage concurrentiel sur les marchés mondiaux en constante évolution. Les six priorités du FCADR, sélectionnées en collaboration avec l’industrie, sont : recherche et innovation, renforcement des capacités en matière de ressources humaines, saisie des débouchés, viabilité de l’environnement, salubrité et qualité des aliments et développement rural.

« Le FCADR doit sa prolongation à son énorme succès, a mentionné le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. Jusqu’ici, il a financé plus de 4 800 projets à l’échelle du Canada et a joué un rôle important en aidant le secteur à prospérer. Au cours de cette cinquième année, le FCADR continuera d’accroître son succès. Nous pourrons décider de la prochaine orientation du Fonds tout en achevant la mise en oeuvre de nos programmes nationaux découlant du Cadre stratégique pour l’agriculture. »

Le Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA) a vu le jour grâce aux efforts concertés des provinces, des territoires et de l’industrie qui ont élaboré un plan intégré pour aider l’agriculture canadienne à mieux s’adapter, à accroître sa rentabilité et à satisfaire aux exigences des consommateurs en matière de salubrité des aliments et de protection de l’environnement. Ils ont ainsi pu faire augmenter les ventes à l’étranger, car les acheteurs aux quatre coins de la planète se tournent vers les produits agricoles et alimentaires canadiens.

« Les initiatives nationales du FCADR et celles des conseils d’adaptation régionaux dirigés par l’industrie, qui ont été mises en oeuvre par le passé, ont grandement contribué à établir l’orientation du Cadre stratégique pour l’agriculture », a ajouté M. Vanclief.

Le FCADR fonctionnera, pendant cette nouvelle année, selon la formule de financement annuelle de 60 millions de dollars. Donc, 25 millions de dollars seront répartis à l’échelle régionale par l’entremise des conseils d’adaptation dirigés par l’industrie dans chaque province et territoire afin de financer des projets régionaux. Les 35 millions de dollars restants seront réservés au soutien des initiatives nationales qui bénéficieront le secteur dans son ensemble, d’un bout à l’autre du pays.

Nous invitons les associations agricoles et agroalimentaires nationales, les groupements de producteurs spécialisés et les organismes à but non lucratif à présenter des propositions de projet d’un an qui sont conformes aux critères d’admissibilité du FCADR. De plus amples renseignements sur la façon de présenter les propositions et sur les dates d’échéance seront disponibles d’ici la fin de cette semaine à www.agr.gc.ca/card-fcadr.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Cadre stratégique pour l’agriculture (CSA)

http://www.agr.gc.ca/canadaentete/

Commentaires