Le fédéral se prévaut des mesures de sauvegarde spéciales de l’OMC pour l’agriculture

Ottawa (Ontario), 7 février 2008 – L’honorable Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé aujourd’hui l’intention du gouvernement du Canada de mettre la dernière main au processus de mise en application des mesures de sauvegarde spéciales de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour l’agriculture en ce qui concerne les produits soumis à la gestion de l’offre.

« Cet exemple prouve une fois de plus que le gouvernement est à l’écoute des groupes soumis à la gestion de l’offre et qu’il prend des mesures concrètes pour répondre à leurs besoins, a déclaré le ministre Ritz. Notre décision de mettre la dernière main au processus de mise en application des mesures de sauvegarde spéciales pour l’agriculture est importante, car elle nous permettra de conserver notre position en vue d’appuyer les secteurs soumis à la gestion de l’offre et de les garder vigoureux. »

Les mesures de sauvegarde spéciales de l’OMC pour l’agriculture permettent aux membres de l’OMC de donner une stabilité aux industries sensibles en imposant des surtaxes temporaires en réponse à une hausse soudaine d’importations à un taux hors contingent ou à une diminution du prix de certains produits agricoles.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires