Le Fonds bioalimentaire investi dans trois entreprises québécoises

Québec (Québec), 29 octobre 2002 – Le Fonds bioalimentaire a été créé en 1998 sur l’initiative du Fonds de solidarité FTQ et de L’Union des producteurs agricoles (UPA) avec un montant initial de 10 millions de dollars.

« Au cours des derniers mois, de dire le directeur général André Gosselin,
nous avons investi 650 000 $ dans Advitech Solutions inc. alors que le Fonds
de solidarité FTQ y souscrivait 600 000 $. Cette société, située dans la ville

de Québec, développe, produit et commercialise des ingrédients fonctionnels et
bioactifs issus de protéines de lait et de lactosérum. »

Le Fonds bioalimentaire a aussi investi 200 000 $ dans Médictus Recherche
inc., une société de Québec qui s’intéresse à des protéines de poisson ayant
la capacité de réduire la résistance à l’insuline et de contrôler ainsi plus
efficacement le diabète.

Le Fonds bioalimentaire a aussi investi 1 000 000 $ dans Phytobiotech
inc., une société montréalaise qui identifie et commercialise de nouvelles
molécules bioactives de sources végétales à usage nutraceutique, cosméceutique
et pharmaceutique. Le Fonds de solidarité FTQ, pour sa part, a investi
2 200 000 $ dans cette entreprise.

« Nous allons, de poursuivre André Gosselin, continuer de concentrer nos
activités d’investissement dans des secteurs d’avenir du domaine des
biotechnologies agroalimentaires et animales, et plus particulièrement dans le

secteur des nutraceutiques, des aliments fonctionnels et de la médecine
vétérinaire. Nous visons quelque 75 opportunités d’affaires au cours des
prochaines années et j’ai le plaisir d’annoncer que nous pouvons aller jusqu’à
deux millions de dollars en investissements par entreprise. Si le besoin est
plus grand, le Fonds de solidarité FTQ peut alors compléter le financement. »

Feuille de route remarquable

Agronome de profession, André Gosselin a été le directeur-fondateur du
Centre de recherche en horticulture (CRH), directeur du département de
phytologie, puis doyen de la Faculté des sciences de l’agriculture et de
l’alimentation de l’Université Laval. Il est membre de l’Institut des
nutraceutiques et des aliments fonctionnels et siège au conseil
d’administration du conseil national de recherche du Canada depuis 1999. Il
est en poste depuis l’été dernier.

La mission du Fonds bioalimentaire est d’être le partenaire financier par

excellence des entreprises du secteur bioalimentaire en offrant du financement
pour le démarrage ou le prédémarrage de nouvelles entreprises ou l’expansion
d’entreprises existantes dont le développement repose sur des procédés, des
technologies ou des produits novateurs.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fonds de solidarité FTQ

http://www.fondsftq.com

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/

Commentaires