Le gouvernement fédéral devra accroître ses dépenses de 6,9 milliards $

Ottawa (Ontario), 1 novembre 2001 – Alors qu’il s’apprête à déposer un nouveau budget le mois prochain, le gouvernement fédéral a annoncé qu’il devra accroître ses dépenses de 6,9 milliards $ au cours du présent exercice.

Les documents budgétaires additionnels déposés aux Communes concernent des dépenses qui n’étaient pas anticipées lorsque les prévisions de l’exercice 2001-2002 ont été rendues publiques, le printemps dernier.

Les prévisions incluent en outre les coûts résultant de la législation antiterrorisme – évalués à 2,1 milliards $ – et portent les dépenses totales d’Ottawa à 172,4 milliards $ pour l’exercice en cours, qui prendra fin en avril prochain.

Le ministre des Finances, Paul Martin, déposera en décembre un nouveau budget qui portera notamment sur les sommes consacrées aux forces armées et à la sécurité.

Les prévisions laissent entrevoir certaines conséquences des attentats commis le mois dernier aux Etats-Unis, en particulier une somme additionnelle de 96,9 millions $ destinée à la sécurité publique et à des initiatives anti-terrorisme.

Une somme de 160 millions $ a également été confirmée par le ministère fédéral des Transports, afin de couvrir les pertes subies par les transporteurs aériens immobilisés au sol.

Au niveau international, l’Agence canadienne de développement international (ACDI) consacrera 50 millions $ à l’aide alimentaire, ce qui inclut les programmes déjà annoncés en Afghanistan.

Parmi les autres sommes distribuées, on retrouve:

  • 550 millions $ pour les programmes de protection du revenu agricole annoncés en mars;
  • 382,3 millions $ pour les hausses salariales accordées à la fonction publique.
  • 225,3 millions $ à l’Agence des douanes et du revenu du Canada;
  • 216,5 millions $ pour compléter le budget de 27 ministères;
  • 164,6 millions $ pour des améliorations technologiques à 10 ministères et organismes;
  • 114 millions $ pour le programme national d’enregistrement des armes à feu.

Le critique du Conseil du trésor à l’Alliance canadienne, John Williams, a qualifié certaines dépenses de “futiles”. Il a relevé notamment la somme de 9,67 millions $ accordée au Bureau du Canada pour le Millénaire, pour des célébrations qui ont eu lieu il y a près de deux ans.

Les prévisions budgétaires comportent en outre une subvention de 1,2 milliard $ à la Fondation canadienne pour l’innovation, de 616 millions $ en transferts de paiements aux provinces, et de 56,4 millions $ pour les salaires des juges.

Parmi les autres dépenses:

  • 152,5 millions $ à la Défense nationale pour des coûts additionnels liés au Programme d’entraînement en vol de l’OTAN au Canada, ainsi que des hausses salariales pour les juges, les médecins et les dentistes de l’armée;
  • 114,8 millions $ pour des programmes liés à la pêche;
  • 109,7 millions $ pour l’Institut de recherche en santé du Canada;
  • 97 millions $ aux Affaires étrangères, pour des contributions aux provinces liées au contrôle des exportations de bois d’oeuvre;
  • 74,5 millions aux Affaires indiennes pour régler des revendications territoriales avec les premières nations Horselake et Fishing Lake;
  • 62,5 millions $ pour des campagnes contre le tabagisme;
  • 60 millions $ à la Société Rad d’indemnités relatives au sang contaminé à l’hépatite C.

Un milliard de dollars additionnels sont répartis entre divers ministères et organismes.

Source : PC

Commentaires