Le lait et la viande issus d’animaux clonés sans danger

Washington (États-Unis), 1er novembre 2003 – Le lait et la viande issus d’animaux clonés peuvent être consommés sans danger, selon un rapport de l’Agence fédérale américaine pour la sécurité alimentaire et pharmaceutique (FDA).

« Les produits comestibles issus de clones normaux et en bonne santé ou de leur progéniture n’apparaissent pas poser de risque accru pour la consommation alimentaire comparés à des produits issus d’animaux non-clonés », affirme le rapport de la FDA diffusé sous forme de résumé.

La FDA n’a pas encore pris sa décision d’autoriser ou non la commercialisation de produits alimentaires issus d’animaux clonés. Le rapport qui vient d’être publié pourrait l’encourager à donner son feu vert qui n’est pas attendu avant l’an prochain.

Des moutons, des souris, des lapins et des porcs ont été clonés avec succès depuis la brebis Dolly, premier animal clone au monde en 1996 après 276 tentatives qui ont produit de nombreux animaux anormaux.

Dolly a été euthanasiée en février dernier, souffrant d’anomalies chromosomiques et d’une maladie pulmonaire incurable.

Certains agriculteurs sont intéressés par le clonage animal pour améliorer la qualité de leurs troupeaux en copiant les meilleurs animaux. Etant donné le coût d’un animal cloné, il est peu probable qu’il soit envoyé directement à l’abattoir. Le lait et la viande de sa progéniture ont en revanche plus de chance d’entrer dans la chaîne alimentaire.

Source : AFP

Commentaires