Le PIB mensuel canadien croît, le trimestriel américain recule

Ottawa (Ontario), 31 octobre 2001 – Pour un quatrième mois de suite, le produit intérieur brut (PIB) n’a presque pas bougé, en août, gagnant un maigre 0,1 pour cent sur juillet, rapportait Statistique Canada.

En outre, durant les 12 derniers mois, le PIB par industrie n’a progressé que pour la cinquième fois, souligne l’agence fédérale.

La construction domiciliaire, le commerce de gros, l’extraction de pétrole, les services d’information et culturels sont les secteurs ayant montré « des signes de vigueur ». Les autres services, l’agriculture et la foresterie ont subi une « faiblesse généralisée ».

Du côté de la fabrication, où la tendance est à la baisse depuis octobre 2000, l’agence note une « légère remontée en août », après huit mois en baisse; les industries chimique et du papier ont équilibré les « difficultés persistantes » des matériels électroniques et autres.

Ainsi l’ensemble de 21 groupes manufacturiers a crû de 0,1 pour cent, après un recul cumulatif de 4,6 pour cent sur l’année écoulée.

Le groupe de la chimie a gagné 2,0 pour cent, grâce aux médicaments, fournitures médicales et produits de nettoyage. Depuis janvier, les fusions y ont suscité une capacité accrue, entraînant une hausse de la production de 15 pour cent. De nouveaux produits ont « propulsé » les savons et autres produits « à des niveaux inégalés », en augmentation de 36 pour cent depuis décembre 2000.

Par contre le segment pétrochimique a subi une baisse des prix, réduisant la marge bénéficiaire, de même que des arrêts d’exploitation « qui étaient en cours ou à venir », précise l’agence.

Par ailleurs le papier journal a stimulé toute cette industrie; en « déclin constant » depuis septembre 2000, note Statistique Canada, le papier journal était à un niveau élevé des stocks et il a connu un creux de sept années pour ses prix. L’arrêt de ce déclin, en août, tient beaucoup à la demande étrangère.

Les produits manufacturés en bois ont crû de 0,9 pour cent en août, grâce à la construction de maisons neuves. Mais les exportations de ce bois aux Etats-Unis ont connu, en août, une dégringolade liée à la décision américaine, le 10 août, d’infliger des droits compensatoires à tous les bois d’oeuvre résineux, avec rétroactivité au 20 mai.

PIB trimestriel aux USA

A Washington, mardi, le département du Commerce révélait que le PIB du trimestre juillet-août-septembre aux Etats-Unis avait subi un recul de 0,4 pour cent, ce qui pourrait bien signifier la fin de la plus longue période d’expansion économique de l’histoire du pays.

Cette chute du PIB, mentionnait le président George Bush, tient à une baisse de confiance des ménages prévisible, eu égard aux attentats du 11 septembre: « Après tout, nous sommes en guerre ».

La chute est aussi la plus importante depuis le premier trimestre de 1991, soit la dernière période de récession constatée, ajoutait le département du Commerce.

Elle est causée par la dite baisse des dépenses des ménages, la plus forte depuis huit ans, et une chute continue de l’investissement des entreprises.

Source : PC

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada

http://www.statcan.ca/

Commentaires