Le Québec adhère au plan d’urgence du gouvernement fédéral

Ottawa (Ontario), 4 avril 2001 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, accueille favorablement la décision du gouvernement du Québec de se joindre au plan d’aide d’urgence annoncé au début du mois de mars par le gouvernement fédéral.

« Cette nouvelle aide financière sera d’une immense utilité pour les agriculteurs québécois, a déclaré M. Vanclief. Elle les aidera à se sortir de la période difficile qu’ils traversent actuellement et elle permettra au gouvernement et à l’industrie de travailler solidairement à la recherche de solutions allant au-delà de la gestion de crise, et de se concentrer sur des stratégies à long terme pour le succès du secteur agricole au XXIe siècle. »

M. Vanclief a annoncé le 1er mars dernier que le gouvernement fédéral débloquerait 500 millions de dollars supplémentaires pour aider le secteur agricole à surmonter les difficultés actuelles. Le ministre avait alors insisté sur le fait que si les provinces participaient au plan d’aide conformément au ratio fédéral-provincial habituel de 60-40, l’aide supplémentaire versée aux agriculteurs canadiens totaliserait cette année plus de 830 millions de dollars. En comptant ces 500 millions de dollars, l’aide fédéral totalise cette année 1,6 milliard de dollars. Les agriculteurs auront ainsi accès à plus de 2,6 milliards de dollars en tenant compte de la part que versent les provinces.

La part des 500 millions de dollars de fonds fédéraux supplémentaires qui revient au Québec est de 56,1 millions de dollars. En ajoutant les fonds provinciaux de 37,4 millions de dollars, le montant total des fonds disponibles cette année pour les agriculteurs du Québec dépasse les 93 millions de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires