Le Québec s’intoxera-t-il de son agriculture? Des Bretons s’inquiètent pour nous

Montréal (Québec), 24 février 2008 – La Coalition québécoise pour une gestion responsable de l’eau – Eau Secours! à lancer, lors du « FORUM La Bretagne crie Eau Secours! » un appel à tous les agriculteurs québécois pour qu’ils se manifestent en faveur de la protection de l’eau. LaCoalition lance aussi une campagne de sensibilisation à la protection del’eau-agricole auprès de tous les élus.es du Québec.

« Au-delà de la langue de bois utilisée en Agriculture et enEnvironnement, au-delà des perceptions, et pour le bien-être de l’ensemble dela population québécoise, oeuvrons ensemble afin d’éviter le pire des’exclamer madame Martine Ouellet, vice-présidente de la Coalition. Il ne fautpas que le Québec laisse son agriculture rendre indépolluable l’eau bruteservant à la production d’eau potable. ».

Lors de ce forum, monsieur Gérard Borvon, ancien professeur de chimie etmilitant pour le groupe S-Eau-S de France, et monsieur Jean-Paul Guyomarc’h,biologiste retraité de l’Université de Brest et militant pour Eau et Rivièresde Bretagne, ont témoigné des erreurs des producteurs industriels Bretons etmis en garde les agriculteurs et agricultrices qui se sont déjà engagés dansles mêmes sillons. Selon les invités d’Eau Secours!, l’agriculture ne doit pasêtre indifférente à ses impacts sur l’eau.

L’animation de ce Forum a été confiée à madame Laure Waridel,écosociologue, lauréate du prix Phénix Environnement 2005 et décorée Chevalierde l’Ordre de la Pléiade par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie.Elle est aussi Porteuse d’eau avec Eau Secours!

En plus des deux invités Bretons, madame Denise Proulx, journalistespécialisée en environnement, agriculture et développement social, égalementchercheuse associée à la Chaire de recherche du Canada en éducation relative àl’environnement de l’UQAM, était invitée à commenter la situation québécoise àpartir de son récent ouvrage « Porcheries! La porciculture intempestive auQuébec ».

On retrouvait aussi un panel formé de Québécois dont :

  • Guy Charbonneau de la Ferme Vachalê Enr. de Ste-Anne-des-Plaines. Il représente la 11e génération consécutive d’agriculteurs en sol d’Amérique depuis l’arrivée de son ancêtre en 1659. Il est aussi l’initiateur du Comité de bassin versant du ruisseau Lacorne.
  • Stéphane Nourry, gestionnaire des cours d’eau à la M.R.C de Nicolet-Yamaska depuis 2002. Première MRC à adopter un règlement pour le maintien d’une bande riveraine de 10 mètres en zone agricole le long de ses principales rivières.
  • Pierre Desourdy, président du Comité de bassin versant du ruisseau des Aulnages de Montérégie, producteur agricole et initiateur de projets d’aménagement de cours d’eau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Coalition Eau Secours
http://www.eausecours.org/

Commentaires