Le tout premier blé de pâtisserie tolérant au fusarium

Ottawa (Ontario), 19 novembre 2002 – Les producteurs de l’Est du Canada disposent maintenant d’un nouveau cultivar de blé ayant une tolérance accrue à la brûlure de l’épi causée par le fusarium, une mycose qui a coûté des centaines de millions de dollars à l’industrie agroalimentaire du Canada.

La nouvelle lignée, un blé tendre rouge d’hiver servant souvent dans les pâtisseries, produit près de quatre fois moins de mycotoxines lorsqu’elle est exposée au champignon que les autres variétés de blé vendues sur le marché. La quantité de mycotoxines dans le blé peut avoir un effet négatif important sur le rendement ainsi que sur le grade et la valeur marchande.

Le Ontario Cereal Crops Committee a donné son approbation à la lignée qui a été enregistrée sous le nom Wonder à des fins de production dans l’est du Canada. Le blé Wonder a été créé par des chercheurs d’Agriculture et Agroalimentaire Canada à Ottawa et de Hyland Seeds à Blenheim (Ontario). La création de la lignée Wonder a été dirigée par le Dr Radhey Pandeya du Centre de recherches de l’Est sur les céréales et oléagineux et les sélectionneurs de céréales de Hyland Seeds.

« Grâce au blé Wonder, nous avons franchi une étape importante dans la lutte contre le fusarium. En outre, la lignée est un bon exemple du genre d’innovation que l’on peut réaliser lorsque le gouvernement et l’industrie collaborent, a déclaré le Dr Pandeya. Le fusarium a coûté des centaines de millions de dollars à l’industrie agroalimentaire du Canada au cours des 20 dernières années; nous poursuivons donc nos travaux pour développer des variétés semblables qui seront adaptées aux conditions de croissance de l’Ouest du Canada. »

L’investissement en recherche et développement est l’une des principales priorités du Cadre stratégique pour l’agriculture, un plan exhaustif élaboré avec les provinces et l’industrie visant à faire du Canada le chef de file mondial au chapitre de la salubrité et de la qualité des aliments, de la production respectueuse de l’environnement et de l’innovation.

« À notre connaissance, la lignée Wonder est le tout premier blé de pâtisserie tolérant au fusarium à être vendu sur le marché, a mentionné le directeur de la recherche à Hyland Seeds, M. Henry Olechowski. La nouvelle variété sera certainement bien accueillie par les cultivateurs, car la brûlure de l’épi causée par le fusarium est une source permanente d’inquiétude dans l’est du Canada et le nord-est des États-Unis. »

Le projet a été financé grâce au Programme de partage des frais pour l’investissement (PPFI) en partenariat avec Hyland Seeds, une filiale de W.G. Thompson and Sons Ltd.

Le PPFI est un programme fédéral qui vise à accroître les activités de recherche concertée entre le secteur privé et Agriculture et Agroalimentaire Canada en contribuant à part égale aux frais pour l’investissement en recherche et développement.

La lignée Wonder pourrait être produite à des fins commerciales d’ici 2004.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires