Le Vatican va solliciter l’avis d’experts sur les OGM

Vatican (Vatican), 4 août 2003 – Le Vatican va solliciter l’avis d’experts sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) afin de savoir si leur utilisation pourrait contribuer à faire reculer la faim dans le monde, selon un responsable cité par la presse italienne.

Le Vatican doit se prononcer à l’automne, selon « La Stampa ».

Le Cardinal Renato Martino a confié au quotidien turinois que le pape Jean Paul II souhaitait en savoir plus sur les OGM. Il a également estimé qu’un débat public sur leurs avantages et leurs risques devait être ouvert.

« La nourriture transgénique pourrait être utilisée pour nourrir l’Afrique et pour lutter contre le fléau mondial » qu’est la famine, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il avait consommé des OGM durant les 16 années qu’il a passées en tant qu’ambassadeur du Vatican à New York, sans ressentir d’effet particulier.

« La controverse est plus politique que scientifique », a précisé le cardinal Martino, qui s’est déjà prononcé en faveur des produits génétiquement modifiés dans le passé.

Selon « La Stampa », le Vatican souhaite obtenir des informations concernant les éventuelles conséquences de l’utilisation d’OGM sur l’environnement et la santé. Il cherche également à savoir quel impact ils pourraient avoir sur la sécurité alimentaire mondiale.

Un éventuel soutien du Vatican aux OGM pourrait être mal accepté par l’Union européenne qui a imposé un moratoire sur leur production et leur importation, ainsi que dans certains pays africains, comme la Zambie qui a déjà rejeté toute assistance à base d’OGM.

Une telle initiative pourrait en revanche recevoir l’appui des États-Unis, qui, poussés par les grands groupes concernés, ont porté plainte auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour obtenir l’abandon du moratoire européen.

Source : AP

Commentaires